Dermite et complexes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dermite et complexes

Message par Phorus le Mer 29 Jan 2014, 17:02

Bonjour à tous,

Comme beaucoup d'entre vous, je suis désemparé face à la dermite séborrhéique dont je souffre depuis environ deux ans.

La maladie s'est déclarée, je me souviens, presque exactement au moment où je révisais mes examens. Cependant, j'avais déjà eu, quelques mois auparavant, des signes de blépharite séborrhéique (dermite sur les paupières, avec saletés au réveil dans les cils, chute de cils, etc.). C'est parti au fil des mois, puis, à la période d'examens que j'évoque, c'est revenu, mais cette fois, j'avais aussi des desquamations sur le visage.

La dermite en elle-même paraissait assez anodine au départ : la blépharite était plus gênante. En effet, j'avais des cils qui tombaient, évidemment dans l’œil, ce qui l'irritait ; les paupières étaient rouges et, surtout, très sales au réveil. Je souffre toujours de blépharite aujourd'hui, bien que, comme je les lave soigneusement chaque matin, je ne perde plus beaucoup de cils.

En ce qui concerne ma dermite, elle a également évolué : au début, il s'agissait essentiellement de desquamations disgracieuses près des sourcils, du front, des ailes du nez, des pellicules dans les sourcils et dans les cheveux ; puis j'ai eu des desquamations aussi sur les joues. 

De plus, je ne sais pas si c'est lié, mais depuis que je suis petit, j'ai des rougeurs temporaires qui apparaissent sur mon visage, rougeurs qui démangent, et qui sont souvent liées à des moments d'anxiété.

Or, avec la dermite, ces rougeurs sont devenues plus fréquentes, associées à la desquamation (qui a régressé au fil du temps).
Mais plus récemment, j'ai développé une rougeur tenace, que je n'arrive pas à faire disparaître : la peau est plus précisément orange à cet endroit (sur l'une de mes joues seulement !) ; elle est bien délimitée. Si on s'approche bien, on voit des petits points blancs qui sont probablement dans les pores de la peau.

Vous comprenez donc que c'est difficile de vivre normalement avec cela. Le pire, ce sont les rougeurs temporaires qui apparaissent sur le visage et qui me grattent ; elles mettent parfois un ou deux jours à partir, mais d'autres arrivent ensuite.
Cela survient en période de stress, comme en ce moment pour moi.
Je ne parle pas des desquamations qui ne cessent pas.

Pour ce qui est des traitements, j'avais commencé, après une année sans rien faire, le classique Ketoderm, qui faisait disparaître, je pense artificiellement, les desquamations.
J'ai très vite arrêté parce que j'essayais de ne plus y penser. Mais depuis quelque temps, la dermite me gêne davantage, à cause des rougeurs temporaires ou la rougeur persistante sur ma joue.
J'ai essayé la crème Cicalfate quelques jours, puis j'ai arrêté, déçu par l'absence de résultats immédiats.
Je prends maintenant Hydromega, sans conviction.


Bref, je suis las de tout cela. Je suis très complexé, d'autant qu'à l'origine, je ne suis pas du tout confiant dans mon physique, et je me trouve laid. Donc c'est un défaut de plus à rajouter à la liste. J'ai honte de me présenter en public, même si ce n'est pas très choquant en soi.

Pour finir, je précise que j'ai toujours eu des phobies dans ma vie. Je suis timide, complexé. J'ai également très peur du VIH, qu'on lie régulièrement à la dermite (j'avais fait un test, mais je crois toujours que c'est un faux négatif à cause de ce "symptôme" !).

Merci de me donner des conseils de choses qui ont marché chez vous. Merci de me dire ce que vous pensez de ma situation. Est-ce forcément une dermite séborrhéique ?

Phorus
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Newen le Mer 29 Jan 2014, 22:34

Coucou Phorus Very Happy

La première chose que je t'encourage à faire, et tout de suite, est de respirer un bon coup, et d'essayer de te détendre (bien que ce soit très difficile). Je me reconnais pour une large part dans tes propos, et peut-être existe t-il différents profils de personnes atteintes de dermite séborrhéique (DS). Toujours est-il que le stress semble jouer un grand rôle dans ta DS, ce pourquoi c'est notamment sur ce point qu'il faut agir. Je vais essayer de reprendre les choses dans l'ordre : 
- Pour la blépharite, je te conseille de consulter ton médecin traitant (si ce n'est déjà fait), pour vérifier si tu ne peux pas la faire définitivement partir. J'en ai eu une, due à une mauvaise hygiène oculaire, qui était partie en cinq jours environ (je me souviens notamment avoir utilisé des compresses de thé - noir je crois - et d'eau chaude)
- Pour le VIH, c'est une cause possible (comme d'autres maladies graves), mais perdue parmi tant d'autres. En fait il faut bien avoir à l'esprit qu'une telle maladie impliquera parfois d'avoir de la DS (notamment en raison d'un affaiblissement des défenses immunitaires), mais que l'inverse est beaucoup plus rare. Dès lors que tu as fait le test et qu'il s'est révélé négatif, je t'invite vraiment à ne plus penser à ça, c'est-à-dire à te débarrasser de cette pensée. Par ailleurs le fait que tu aies des soucis cutanés depuis ton enfance tend plutôt à démontrer que tu as une maladie de peau bénigne, mais pas une maladie grave (qui se serait depuis le temps manifesté de manière plus forte et gênante). 
- La DS peut notamment être causée par un déficit en certaines vitamines, bien que ce ne soit le cas que pour une poignée de personnes (un peu comme les maladies graves, mais dans l'autre sens cette fois, puisque ça permet le cas échéant d'en sortir rapidement). Je n'ai plus le nom de ces vitamines en tête, mais tu pourras toujours essayer d'en prendre un peu pendant un temps assez court 
- Pour en revenir plus précisément à ton enfance, tes divers soucis cutanés devraient t'encourager à aller consulter un (et de préférence plusieurs) dermatologues, pour poser un diagnostic sûr s'agissant de cette DS. N'ayant pas de compétences en la matière, je dirais qu'il est possible que tu aies de la DS, autre chose, ou un peu tout ça à la fois. Dans tous les cas le fait de poser un diagnostic clair ne pourra que t'aider, vraiment.
- Concernant les traitements externes, tu as principalement utilisé des crèmes, mais as-tu testé autre chose ? A titre personnel je fais régulièrement un masque au miel (bio et de forêt, mais ce n'est pas indispensable), que j'applique tel quel et laisse poser au moins une heure (N.B : la posologie de ce masque au miel est normalement différente, inclut de l'eau tiède et un temps de pose plus court, et se trouve sur le forum). En réalité tu as une multitude de possibilité pour traiter la DS : miel, vinaigre de cidre (dilué), huiles végétales (HV), huiles essentielles (HE), argile blanche, antifongiques divers et variés, etc. A cela tu peux ajouter les différents traitements "chimiques" (Ex: crèmes, shampoings), qui peuvent se cumuler avec les traitements naturels
- Concernant les traitements internes (ou de fond), sans surprise, je te conseillerais en premier lieu de soigner ton anxiété. Elle a certainement un rôle dans tes symptômes, et quand bien même, le fait de la traiter ne te fera aller que mieux. C'est loin d'être évident, mais pour ce faire tu peux consulter un psy (la démarche est souvent salvatrice), commencer à pratiquer des exercices de relaxation (Ex : yoga), prendre du temps pour réaliser tes passions et oublier tes problèmes, etc. Ensuite il faut voir l'alimentation, et sur ce point je te conseille d'exclure totalement lait et/ou gluten pendant trois semaines à un mois, puisqu'ils sont parfois impliqués dans les maladies de peau (N.B : si les deux sont trop durs à exclure simultanément, faire l'un pendant trois semaines, puis l'autre). En l'absence de changement, tu pourras réintroduire ces aliments. Il est dans tous les cas préférable d'avoir une nourriture saine, riche en fruits et légumes, pauvre en viande rouge et sucres raffinés. A cela tu peux ajouter une cure du foie, qui a donné d'étonnamment bons résultats chez certaines membres (Easy notamment), en complément toujours d'une bonne alimentation. Par ailleurs le sport peut apporter un confort supplémentaire, bien qu'il puisse au préalable être source de démangeaisons (l'idéal étant de choisir un sport qui te convient ,et de le pratiquer à ton rythme)


J'espère t'avoir (un peu) aidé, et t'invite à garder le moral  Mr. Green Sache d'ailleurs que certains sont passés par des phases très difficiles, et que tu n'es donc pas seul. N'hésite pas à poser d'autres questions, et à nous faire part des évolutions Very Happy 



P.S : si cela t'intéresse, tu peux consulter ce topic, qui n'est pas parfait mais a le mérite d'exister : 

_________________

avatar
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Phorus le Jeu 30 Jan 2014, 07:31

Newen a écrit:
Coucou Phorus Very Happy

La première chose que je t'encourage à faire, et tout de suite, est de respirer un bon coup, et d'essayer de te détendre (bien que ce soit très difficile). Je me reconnais pour une large part dans tes propos, et peut-être existe t-il différents profils de personnes atteintes de dermite séborrhéique (DS). Toujours est-il que le stress semble jouer un grand rôle dans ta DS, ce pourquoi c'est notamment sur ce point qu'il faut agir. Je vais essayer de reprendre les choses dans l'ordre : 
- Pour la blépharite, je te conseille de consulter ton médecin traitant (si ce n'est déjà fait), pour vérifier si tu ne peux pas la faire définitivement partir. J'en ai eu une, due à une mauvaise hygiène oculaire, qui était partie en cinq jours environ (je me souviens notamment avoir utilisé des compresses de thé - noir je crois - et d'eau chaude)
- Pour le VIH, c'est une cause possible (comme d'autres maladies graves), mais perdue parmi tant d'autres. En fait il faut bien avoir à l'esprit qu'une telle maladie impliquera parfois d'avoir de la DS (notamment en raison d'un affaiblissement des défenses immunitaires), mais que l'inverse est beaucoup plus rare. Dès lors que tu as fait le test et qu'il s'est révélé négatif, je t'invite vraiment à ne plus penser à ça, c'est-à-dire à te débarrasser de cette pensée. Par ailleurs le fait que tu aies des soucis cutanés depuis ton enfance tend plutôt à démontrer que tu as une maladie de peau bénigne, mais pas une maladie grave (qui se serait depuis le temps manifesté de manière plus forte et gênante). 
- La DS peut notamment être causée par un déficit en certaines vitamines, bien que ce ne soit le cas que pour une poignée de personnes (un peu comme les maladies graves, mais dans l'autre sens cette fois, puisque ça permet le cas échéant d'en sortir rapidement). Je n'ai plus le nom de ces vitamines en tête, mais tu pourras toujours essayer d'en prendre un peu pendant un temps assez court 
- Pour en revenir plus précisément à ton enfance, tes divers soucis cutanés devraient t'encourager à aller consulter un (et de préférence plusieurs) dermatologues, pour poser un diagnostic sûr s'agissant de cette DS. N'ayant pas de compétences en la matière, je dirais qu'il est possible que tu aies de la DS, autre chose, ou un peu tout ça à la fois. Dans tous les cas le fait de poser un diagnostic clair ne pourra que t'aider, vraiment.
- Concernant les traitements externes, tu as principalement utilisé des crèmes, mais as-tu testé autre chose ? A titre personnel je fais régulièrement un masque au miel (bio et de forêt, mais ce n'est pas indispensable), que j'applique tel quel et laisse poser au moins une heure (N.B : la posologie de ce masque au miel est normalement différente, inclut de l'eau tiède et un temps de pose plus court, et se trouve sur le forum). En réalité tu as une multitude de possibilité pour traiter la DS : miel, vinaigre de cidre (dilué), huiles végétales (HV), huiles essentielles (HE), argile blanche, antifongiques divers et variés, etc. A cela tu peux ajouter les différents traitements "chimiques" (Ex: crèmes, shampoings), qui peuvent se cumuler avec les traitements naturels
- Concernant les traitements internes (ou de fond), sans surprise, je te conseillerais en premier lieu de soigner ton anxiété. Elle a certainement un rôle dans tes symptômes, et quand bien même, le fait de la traiter ne te fera aller que mieux. C'est loin d'être évident, mais pour ce faire tu peux consulter un psy (la démarche est souvent salvatrice), commencer à pratiquer des exercices de relaxation (Ex : yoga), prendre du temps pour réaliser tes passions et oublier tes problèmes, etc. Ensuite il faut voir l'alimentation, et sur ce point je te conseille d'exclure totalement lait et/ou gluten pendant trois semaines à un mois, puisqu'ils sont parfois impliqués dans les maladies de peau (N.B : si les deux sont trop durs à exclure simultanément, faire l'un pendant trois semaines, puis l'autre). En l'absence de changement, tu pourras réintroduire ces aliments. Il est dans tous les cas préférable d'avoir une nourriture saine, riche en fruits et légumes, pauvre en viande rouge et sucres raffinés. A cela tu peux ajouter une cure du foie, qui a donné d'étonnamment bons résultats chez certaines membres (Easy notamment), en complément toujours d'une bonne alimentation. Par ailleurs le sport peut apporter un confort supplémentaire, bien qu'il puisse au préalable être source de démangeaisons (l'idéal étant de choisir un sport qui te convient ,et de le pratiquer à ton rythme)


J'espère t'avoir (un peu) aidé, et t'invite à garder le moral  Mr. Green Sache d'ailleurs que certains sont passés par des phases très difficiles, et que tu n'es donc pas seul. N'hésite pas à poser d'autres questions, et à nous faire part des évolutions Very Happy 



P.S : si cela t'intéresse, tu peux consulter ce topic, qui n'est pas parfait mais a le mérite d'exister : 


Un grand merci à toi pour ton message ! Cela m'encourage beaucoup.

Je pensais en effet essayer autre chose que des crèmes, puisque celles-ci ne marchent pas pleinement. Néanmoins, il est vrai que je crains toujours que ça empire ou que ça salisse encore davantage ma peau.

Je précise, parce que je ne pense pas avoir été très clair, que j'ai eu un diagnostic de la dermite il y a un ou deux ans. Mais je l'avais déjà fait par moi-même auparavant : j'étais venu en disant au dermatologue que j'avais probablement une dermite ; il m'a examiné en deux secondes et a dit que c'était sans doute le cas. Cela m'avait un peu déçu qu'il aille aussi vite, mais bon, je lui fais confiance, d'autant qu'aujourd'hui, j'ai clairement les symptômes de la dermite.

Pour la blépharite, je n'ai jamais pris le temps de la soigner. Mon ophtalmo m'avait recommandé des compresses et l'usage de cotons-tiges, mais j'avoue n'avoir jamais essayé. La seule chose que je fais depuis tout ce temps, c'est, à chaque réveil, de laver mes yeux avec des compresses, mais je ne laisse pas de compresses plusieurs minutes sur mes yeux, comme c'est recommandé (pas le temps le matin).

Mais penses-tu que les rougeurs temporaires qui démangent sur le visage soient un symptôme de dermite ? Cela y ressemble évidemment, mais il me semble que j'avais déjà ça avant dans des moments d'anxiété (ma famille, en voyant une "plaque" qui apparaissait, savait ainsi que j'étais énervé !).

Justement, concernant l'anxiété, il faudrait que je la traite, c'est certain. Je pense même être en dépression, parce que j'ai peu d'estime de moi-même (du moins sur le plan physique), je suis timide, etc. J'ai aussi du mal à me réveiller le matin et souvent des maux de ventre.

Phorus
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par easy le Jeu 30 Jan 2014, 09:39

Bienvenue Phorus, Newen t'as donné l'ensemble des clés pour aller mieux.
Ce que je t'invite à faire dans l'ensemble de ces conseils (afin d'apprécier rapidement les potentiels résultats) :
. arrêter les laitages (ce n'est pas si dur que ca parait)
. faire un sport de 'fond' REGULIEREMENT (course à pied, piscine, vélo)
. trouver une routine qui n'agresse pas ta peau (eau thermale pour le rincage, crème type cicalfate)

avec ces 3 'nouvelles habitudes' tu commenceras déjà à attaquer cet 'état' qu'est la DS, le sport te permettra d'évacuer ton anxiété et de commencer à reprendre confiance en toi (amuses toi à faire aussi quelques pompes quotidiennement ... juste quelques unes)

Dans tous les cas n'hésite pas à poser tes questions.
Enfin, plus tu t'y prendras tot dans ces nouvelles 'bonnes' habitudes plus tôt tu 'comprendras' pourquoi on en est arrivé à cet 'état'.

Note : je serai connecté au chat aujourd'hui www.parlonspeau.com

_________________
T'chat et problèmes de peau sur :
http://www.parlonspeau.com

easy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1643
Date d'inscription : 07/01/2010
Réputation : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://www.parlonspeau.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Newen le Jeu 30 Jan 2014, 09:56

Heureux de voir que nous parvenons à t'aider, à notre niveau  Mr. Green 

Je ne pense pas qu'appliquer des traitements externes (naturels ou "chimiques") aggravera ta DS, quoique cela puisse parfois arriver (souvent lorsque le traitement en question est inadapté). De manière générale, il est au contraire bénéfique de faire quelque-chose, quitte à ce que ça ne marche pas (à titre personnel, j'ai tendance à privilégier les traitements naturels). La seule chose qu'on peut vraiment craindre, c'est qu'une fois le traitement adéquat trouvé, celui-ci perde de son efficacité au fil du temps (néanmoins chaque personne est différente, et une solution efficace le reste généralement). 

Je t'invite également à traiter pour de bon ta blépharite, en prenant le temps de la soigner, et au besoin en consultant un professionnel (médecin traitant ou ophtalmo). Le seul point sur lequel il faudra être vigilant, c'est sur ce qui te sera prescrit (sûrement un collyre, puisque je ne crois pas qu'on prescrive des crèmes pour ça, ce serait sûrement inadapté. Néanmoins si tel était le cas, il faudrait bien vérifier qu'elles ne contiennent pas de cortisone ou d'autres produits nocifs).

Enfin, bien que tes symptômes fassent penser à une DS, j'aurais personnellement tendance à aller reconsulter pour confirmer le diagnostic. L'idéal est de laisser le dermato poser son diagnostic, en lui décrivant simplement les symptômes et sans l'informer du précédent diagnostic posé, en faisant comme si tu ignorais tout de ce l'affection qui te touche. En gros et pour le dire vulgairement, le laisser se démerder (la majorité des dermatos sont compétents, mais certains ne font hélas guère de zèle, et se content de poser un diagnostic à la va vite). 

Pour résumer, voici les trois conseils que je te fais : 
- Traiter la DS, en externe et en interne
- Traiter la blépharite
- Reconsulter un ou deux dermatos, en les laissant faire
- (Je rajoute toujours, consulter un psy ou te détendre, je pense que cela te ferait du bien)

_________________

avatar
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Phorus le Jeu 06 Fév 2014, 12:56

Je vous remercie pour votre aide précieuse.

Pour la blépharite, pourrais-je savoir comment tu as réussi à la faire disparaître ? Peut-être n'y arriverais-je pas, même avec les traitements.

J'ai néanmoins pris rendez-vous avec un autre dermatologue pour ma dermite ; on verra ce qu'il en est.

J'ai en effet constaté l'état de ma peau et j'ai été assez horrifié. Quand je suis chez moi, où c'est assez sombre, ça va, je ne vois presque rien, même à la lumière ; il y a quelques rougeurs, mais elles sont temporaires et ne sont pas très visibles.
Néanmoins, je me suis vu en plein jour, et c'était horrible. J'avais une peau labourée par la dermite supposée : quelques rougeurs, mais surtout un aspect de peau "sale" sur le front, entre les sourcils et, dans une moindre mesure, sur les joues ; la peau y est comme granuleuse, bien qu'elle ne comporte pas de boutons distincts.

J'ai été terrifié de me rendre compte que, sans doute, les passants me voyaient dans cet état, alors que je croyais que ça ne se voyait pas trop. Pourtant, mes proches me disent que ça ne se voit pas...

Crois-tu que les gens y fassent vraiment attention ? As-tu déjà eu des remarques sur ces rougeurs ou ces peaux ?

Enfin, je vais dire pourquoi je ne m'implique pas trop dans les traitements et que je les abandonne au bout de quelques jours. D'une part, mais c'est assez négligeable d'après ce que tu me dis, j'ai peur que ça aggrave la dermite.
D'autre part et surtout, j'ai peur que cela ne marche pas. Or, si ça ne marche pas, je me dis : "Mon système immunitaire ne fonctionne pas, la dermite doit être grave, donc je dois avoir le VIH alors que mon test fait un an après le risque que j'ai pris était négatif". 
Voilà pourquoi je ne fais rien. En ce moment, je peux me dire que cela ne marche pas parce que je n'ai pas continué le traitement ; c'est une bonne excuse.
Il y a aussi le fait que j'ai été déçu parce que les résultats n'ont jamais été immédiats.

Je tiens à préciser pour finir que, contrairement à beaucoup ici, je n'ai pas de "crises" de dermite, de périodes de "rechute" ou "d'accalmie".
Chez moi, c'est un état permanent. Pour autant, ce n'est pas plus voyant : en général, je n'ai que quelques peaux sur le visage ; et, dans les périodes de stress effectivement, des rougeurs temporaires qui démangent. Mais sinon, c'est "permanent" dans le sens où je n'ai jamais pu distinguer de "crises" de ma dermite.

Phorus
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Newen le Jeu 06 Fév 2014, 15:01

Salut Phorus Very Happy
Première chose, avant toute autre : ton message confirme que tu es quelqu'un de (très) stressé, et qu'il est nécessaire d'agir sur ce point. Je t'invite donc à ne pas rester inactif (un psy notamment, ou tout d'abord ton médecin traitant, pour t'aiguiller). 

Pour la blépharite, comme je l'ai dit c'est passé avec des compresses de thé (noir de mémoire), d'eau chaude et un collyre pris à la pharmacie, sachant qu'il m'a fallu quelques jours pour que ça passe. 
Pour l'état de ta peau, je te conseille de ne pas trop t'alarmer. En effet il peut te sembler différent selon les miroirs ou la luminosité (notamment dans les magasins de vêtements), ou tout simplement parce que ce n'est pas un bon jour pour ta peau. En toute hypothèse, il faut regarder ça avec une luminosité suffisamment bonne, en étant dans un état normal (pas exténué ou juste après une bonne séance de sport), et si possible en étant serein. C'est pourquoi je t'invite également à croire ce que te disent tes proches, qui ont une vision plus objective que toi, puisqu'ils ne focalisent pas dessus. Pour ma part je n'ai jamais eu de remarques, et depuis peu je l'assume davantage en prévenant les gens de ce que j'ai (c'est plus par envie de me confier ou pour éviter certains évènements, comme aller à la piscine, qu'autre chose). Rassure-toi donc, d'autant qu'il n'y a guère que les autres personnes atteintes et les dermatos pour reconnaître rapidement une DS. 
Au final ce que tu indiques confirme que tu es quelqu'un de (très) stressé, et le fait que tu ne te soignes pas pour les raisons invoquées montre bien que tu crains quelque-chose de pire que la DS. Pourtant c'est un cap psychologique qu'il te faut franchir, puisqu'il est en vérité extrêmement peu probable que tu aies quoi que ce soit (tu es jeune et a fait au moins un test pour le VIH). Etant donné que tu ne te satisferas vraisemblablement pas de ce "très peu probable" (qui laisse évidemment un très léger pourcentage de risques), je t'invite doublement à consulter ton médecin traitant. Tu pourras lui parler à la fois de tes angoisses, et faire un test pour le VIH (ou toute autre chose). 
Par ailleurs le fait de ne pas avoir de crises est loin d'être rare, et c'est le cas d'autres personnes ici, notamment le mien. Il est encore difficile de déterminer si c'est parce qu'on ne perçoit pas bien les crises ou si celles-ci n'existent tout simplement pas pour certains d'entre nous. Dans tous les cas ne te focalise pas là-dessus, ça n'est pas anormal. 

_________________

avatar
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Phorus le Ven 07 Fév 2014, 10:04

Merci, Newen.

Tu as vu juste, je suis très stressé, anxieux, presque dépressif en ce moment (pourtant, j'ai de nombreuses passions). Je suis complexé, en partie, mais pas seulement, à cause de la dermite ; et j'ai quelques phobies (dont celle de vomir et celle du VIH). Quel programme !

D'accord pour la blépharite. Je vais essayer de faire cela alors, car mon ophtalmo, malgré le diagnostic, n'avait pas insisté sur un traitement particulier.

D'accord aussi sur les crises : je ne savais pas que d'autres considéraient aussi leur dermite comme un état permanent.

Pour ce qui est du VIH, oui, c'est sûr, je ne me satisfais pas du "très peu probable". En fait, d'après la plupart des sites officiels, je n'ai jamais pris de risque. Mais pour moi, c'en est un quand même, car d'autres sites disent le contraire. En tout cas, à l'heure actuelle, j'ai fait deux tests, négatifs, après le risque supposé.
Mais j'avoue ne pas y croire à 100 % du fait de mes symptômes, en particulier de la dermite, qui est survenue environ un an après la situation litigieuse (aujourd'hui, j'en suis à plus de trois ans après le "risque") ; je me suis persuadé que le résultat était un "faux négatif". Je suis devenu phobique du VIH, même si, depuis que je travaille, j'y pense moins. Mon médecin m'avait dit de ne pas m'inquiéter et m'a assuré que j'allais bien, mais sans analyses, c'est quand même difficile à établir.
En revanche, je suis rassuré par le fait que mon père semble avoir de la dermite aussi, mais sur le torse (aucun diagnostic cependant), si bien qu'il pourrait s'agir de quelque chose d'héréditaire (je sais bien que la dermite ne l'est pas, mais peut-être le terrain est-il plus favorable).

Il y a une période où je me réveillais avec ce poids : je me disais : "Ah, tiens, c'est vrai, j'ai peut-être le VIH sans que personne le sache". 
Et, en plus de cela, il y a mes complexes. Je me réveille aussi avec le poids de mon visage que je trouve laid sous la plupart des angles (sauf de face), et dont le caractère disgracieux est aggravé par cette satanée dermite. À cause de cela, j'évite le monde, je me cache ; je n'ose pas m'approcher des filles de mon âge (dans la vingtaine) de peur qu'elles me rejettent.

Bref, comme tu l'as cerné, on ne peut pas dire que je sois dans un bon état psychologique. Cela semble être, d'après ce que je lis, une caractéristique de ceux qui souffrent de dermite. 

En tout cas, merci beaucoup pour ta patience et tes réponses.

Phorus
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Newen le Ven 07 Fév 2014, 11:32

En fait deux choses ressortent très fortement de tes posts : la première est que tu es très stressé, la seconde est que tu as une grande peur du VIH, au point que cela t'empêche d'accorder du crédit aux tests que tu as fait. C'est pourquoi j'espère vraiment que tu me croiras lorsque je te dis qu'en parler à quelqu'un te serait très bénéfique. Je pense bien sûr à ta famille et à tes proches, dont tu peux parler de ta DS (s'ils ne sont pas déjà au courant), et je pense plus particulièrement à un psy (là encore n'y vois rien de péjoratif, car il n'y a absolument rien de mal à consulter, et c'est même plutôt fréquent). Tes peurs sont profondes et ne partiront pas comme cela, en plus de pouvoir cacher autre chose. Sache également que le fait de te confier à quelqu'un ne t'engage à rien, tu es libre de ce que tu dis et peux préférer ne plus en parler par la suite. 
Ce que je te ferais à ta place peut se résumer comme ceci : 
- Aller faire un nouveau test VIH (éventuellement deux, et différents, si tu veux être absolument tranquille). A cet égard ta prise de risques a eu lieu il y a trois ans, donc autant dire que tu as passé la période d'incubation, et que si tu as réellement le VIH, il ne sera guère difficile de le détecter 
- Consulter mon médecin traitant (ou un autre), avec les résultats du ou des tests VIH. Cela te permettra d'aborder d'une part tes angoisses (sans forcément entrer dans le détail), et d'autre part ta peur plus spécifique du VIH
- Selon les conseils de ton médecin, aller éventuellement consulter un professionnel ou toute autre chose qu'il aura pu indiquer et qui te semble pertinente
Du reste, et bien que je ne te connaisse pas, je n'ai pas de raison de penser que tu sois plus laid qu'un autre. Pense également que tu ne peux pas tout cumuler : DS, VIH, physique peu avantageux, etc. Comme beaucoup d'entre nous, tu as sûrement tendance à te dévaloriser et à perdre confiance en toi. Tu l'auras compris, ce sentiment est donc assez commun et peu représentatif de la réalité. 
Ne perd pas espoir, je suis persuadé que ta situation peut sensiblement s'améliorer. Il faut simplement que tu parviennes à mettre, au moins un peu, tes peurs entre parenthèses. A mon sens ce n'est en effet pas la DS ou le VIH qui te bouffe la vie, mais la peur. 

P.S : pour la blépharite, il me semble que j'avais simplement trouvé des conseils sur le net. je t'ai mis deux liens ci-dessous, qui n'ont rien d'extraordinaire, mais peuvent déjà prodiguer certains conseils.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Blépharite
http://1001-remedes-naturels.blogspot.fr/2012/08/blepharite-traitement-naturel.html#.UvSz4SiK8So (il n'est pas besoin de renseigner son e-mail ou autre)

_________________

avatar
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Phorus le Mar 01 Avr 2014, 20:37

Salut à tous, et désolé, Newen, de ne pas t'avoir répondu et remercié plus tôt.

À vrai dire, la situation ne s'est pas arrangée depuis deux mois. Cela ne s'est pas aggravé non plus.

J'ai été voir, sur ton conseil, un second dermatologue. Il a confirmé ma dermite, même si j'ai été déçu qu'il ne regarde pas davantage mon visage.

Il m'a prescrit une crème très puissante, dont j'ai déjà oublié le nom. Mais en le tapant sur Internet, je me suis aperçu avec horreur que cela pouvait provoquer le cancer, et je ne l'ai donc jamais prise. Oui, je sais, je n'ai pas écouté mon médecin, mais là, le risque m'a fait peur. Je préfère encore la dermite à un potentiel cancer.

En parcourant Internet, j'ai entendu parler de Lithioderm, et j'en ai acheté récemment. J'en mets actuellement, mais à vrai dire, ça ne fait pas grand effet.

Je suis un peu désemparé compte tenu de l'absence de résultats immédiats. Je sens que ça ne va pas marcher.

Actuellement, concernant seulement la dermite, j'ai :

- Une rougeur (orange plutôt !) sur une seule joue, bien délimitée, et sur laquelle il y a des petits points blancs à chaque pore. C'est petit, mais je trouve ça extrêmement disgracieux. Surtout, même avec de l'eau, ça ne part pas du tout ! Il y a aussi ces petits points sur les ailes et le bout du nez.

- Des squames sur les joues, les ailes du nez et entre les sourcils. Je peux les faire disparaître en mettant sans cesse de l'eau dessus, mais ça revient toujours.

- Des rougeurs temporaires qui vont et viennent un peu partout sur le visage.

- Malgré mes efforts, et quoique ce soit un peu maîtrisé, j'ai toujours quelques pellicules dans les cheveux ; et j'ai toujours la blépharite. (Mais actuellement, comme ce n'est pas très visible, je m'en moque).

Que faire maintenant ? Je ne parle pas de mes éventuels problèmes psychologiques. Que faire pour ma santé physique ?

Phorus
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Newen le Mer 02 Avr 2014, 02:29

Salut Phorus Smile 

Bon, la situation stagne mais n'empire pas, il faut déjà voir le bon côté des choses : 
- Le diagnostic du dermato a été rapide (c'est souvent le cas puisque, au même titre que les médecins, ils ont beaucoup de patients), mais confirme au moins que tu as une DS 
- Je suis de ton avis et te déconseille d'utiliser une crème objectivement nocive, même si de tels effets supposent certainement une utilisation prolongée (à ta place, je ne serais pas allé la chercher ou l'aurai déjà rendu à la pharmacie, pour éviter toute tentation) 
- Le Lithioderm marche pour certaines personnes, mais c'est loin d'être une généralité, ce pourquoi il n'est pas étonnant que tu n'aies pas d'effet (néanmoins il faut l'utiliser sur minimum deux semaines pour en être sûr, voire un peu plus) 

Par ailleurs : 
- Es-tu allé consulter un médecin pour la blépharite, ou as-tu essayé de la traiter ? Je ne pense pas que ce soit bien méchant, mais mieux vaut s'en occuper le plus tôt possible, surtout pour s'en débarrasser une bonne fois pour toutes 
- As-tu fait les tests VIH qui te faisaient un peu peur ? 
- N'utilise pas d'eau en excès pour les squames, mais plutôt quelque-chose d'hydratant (Ex : crème hydratante, aloe vera, etc.), et évite toujours au maximum l'eau du robinet 

Sur le quoi faire maintenant, tout dépend de ce que tu as déjà fait, mais le champ des possibles me semble large : 
- Agir sur tout ce qui peut t'angoisser (VIH notamment), le stress participant très largement à la DS dans certains cas 
- Agir sur l'alimentation 
- Agir en externe au moyen de divers produits (je te recommande les masques au miel, mais tu peux tester le vinaigre de cidre, l'aloe vera, la poudre d'argile blanche ou toute autre chose abordée sur ce forum - N.B : note qu'un produit qui ne marche pas sur le visage peut mieux fonctionner sur le cuir chevelu, et réciproquement. C'est notamment le cas du vinaigre de cidre, pour ma part)
-

_________________

avatar
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dermite et complexes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum