alimentation et dermite séborrhéique

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Mer 14 Mar 2007, 19:25

bonjour à tous,
je viens simplement témoigner de la façon dont je me suis débarrassé de ma dermite à 90%.
Tout d'abord, ne nous leurrons pas, ce qui marche pour moi ne marche peut être pas pour d'autre...
suite à une bonne quinzaine d'année de produits en tous genres je me trouve coincé du dos et me rend chez ma kiné.
Faisant connaissance avec elle et me confiant au sujet de mon problème elle me demande si je suis allergique au lait. Réponse; non, lui dis je !
elle me propose alors de lire un bouquin concernant des recherches faites sur les laitages et suite à une lecture intêressée, je me vois tenter un sevrage lacté à 100%.( Aucun laitage, lactose et lire les ingrédients sur les boites!)
une, deux, trois semaines et un résultat de ma dermo moyenne.
Mais la quatrième est un vrai bonheur. PLUS RIEN!
alors reste le test suprème: une tartine de fromage !
boum! le lendemain le retour! plaques, rougeurs........
alors le laitage depuis c'est fini. et si parfois cela revient c'est que cela passe au travers, ou bien selon moi autre chose joue sur mon système digestif.
selon mes conclusions mon appareil digestif a du mal à assimiler ce type d'aliment et doit le faire sortir d'une manière ou d'une autre. Ce que je doit ajouter aussi, c'est qu'il faut boire plus pour éliminer cette substance que nos urines ou selles ne rejettent pas assez. Aspect flagrant...
Je vous donne aussi des titres de livres tout aussi intêrressants pour plancher sur la piste alimentaire;
-L'alimentation ou la troisième médicine du docteur seignalet (gros pavé mais super)
-4 Groupes Sanguins, 4 Modes De VieD'adamo, Peter-d'adamo
puisque vous avez internet, bonne chasse...
voici mon experience personnelle et je tenais à vous en faire part. Je ne suis ni docteur ni quoi que ce soit d'autre mais si vous voulez que je vous donne de plus amples renseignements d'ordres naturels, faites le savoir sur ce topic et peut être nous aurons le plaisir de discuter. Alain

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par leana31 le Mer 14 Mar 2007, 20:24

Bonsoir,
Donc tu fais de la dermite séborrhéique depuis tout petit si tu es allergique au lait? c'est ça scratch
A moins que tu sois devenu allergique du jour au lendemain?

leana31
Nouveau

Nombre de messages : 22
Age : 45
Date d'inscription : 03/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Mer 14 Mar 2007, 22:46

bonsoir à toi
plus ou moins depuis longtemps mais cela a pris plus d'ampleur vers l'âge adulte vers 23-24 ans.j'ai aujourd'hui 39 ans et papa de deux enfants (marié avec grande joie)
les symptômes étaient situés vers le cuir chevelu les ailes du nez les sourcils et le torse.
aujourd'hui avec l'arrêt total de tous les laitages je suis parvenu à réduire de 80 à 90 % des symptômes.
pour dire que je peux, par exemple, ne pas me laver les cheveux tous les deux, trois voire quatre jours sans aucune gène ni démageaison particulière, alors qu'avant je ne pouvais pas me passer tous les jours de mettre un shampooing antipelliculaire et un séchage artificiel (type sèche-cheveux)
pour la mise en garde, je ne conseille pas de procéder de la sorte en arrêtant les laitages car cela n'engage que moi de procéder ainsi et, je compense les apports en calcium en prenant soin de consommer plus d'aliments riches de cette substance.
je me suis basé sur des travaux de médecins qui ont mis en avant les effets des laitages sur certaines personnes susceptibles de ne pas les assimiler convenablement. Je ne detiens pas d'autres vérités que celles que j'ai vécus. chaque cas est unique en mon sens mais parfois au point ou on en est on peut essayer si cela est réfléchi et sans risque de carence.
il n'en reste pas moins que je crois qu'une alimentation doit être adaptée à chacun des individus selon leur mode de fonctionnement et qu'un aliment si anodin qu'il soit peut présenter des intolérences.
toujours est il que je te conseille de te renseigner sur ces livres que j'ai cité plus haut ou des sujets internet si référant pour te faire une idée personnelle sur la question. c'est selon moi intêressant parceque ça va au delà de notre "simple" problème de peau (pardon pour le mot "simple" moi qui suis sur une phase plus qu'acceptable...)
et toi que ce passe-t-il ?
il semblerait que ce soit ta petite qui en fasse les frais?
y a t-il eu des antécédents familiaux concernant ce problème?

je te souhaite bon courage et n'hésite pas à en discuter. Alain

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

idem pour la reponse

Message par adrien3 le Mer 14 Mar 2007, 23:29

je suis adrien3

je veux aussi dire que pour moi c'est pareil la consommation de lait et dérivés provoque cela , ma DS a disparue alors qu'avant j'avais des plaques suintantes de par et d'autre des ailes du nez , ainsi que derrière les oreilles et le cuir chevelue ; aujourd'hui ma DS a disparue ; mais chose pour moi apres lecture du livre de seignalet
on risque rien a exclure quelques temps le lait et ces dérivés , surtout pour voir les effets réels sur soi

il ne s'agit pas d'une allergie au lait , mais surtout au fait que pour certaines personnes certaines molécules molécules du lait ne soit pas adaptées a leur physiologiie digestive et que le corps elimine ces elements via le sébum , et donc modification de la composition du sébum

pour certains c'est le lait ; d'autre le gluten ou autre

le poste sur l'etude sur les chiens que j'ai posté semble aller dans ce sens

courage à tous

adrien3
Nouveau

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Jeu 15 Mar 2007, 07:14

salut,
tu prêches un convaincu mais il faut être conscient qui si pour nous c'est le lait il peut y avoir d'autres facteurs mais je pense que l'alimentation y est pour beaucoup.
Ma question est la suivante: quel est votre tendance alimentaire et votre comportement vis à vis des produits laitiers mais ,aussi, très important votre groupe sanguin ? je vous dirai plus tard.
Alain

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Ven 16 Mar 2007, 13:51

l'alimentation est un facteur très important dans la DS, je le dis dès que possible sur ce site (exclusion des laitages, sucre, etc...), en revanche les groupes sanguins je crois franchement que ce n'est pas sérieux, d'ailleurs ceux qui décrient les laitages (seignalet, siccard, cordain...) ne prennent pas cette hypothès au sérieux.

zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Vision Of Beuh le Sam 24 Mar 2007, 22:19

J'ai moi même modifié mon alimentation depuis juin 2006 (suppression des laitages, des aliments sucrés, de la viande rouge, des produits industriels) sous les conseils de Zeroudoudou.
J'ai testé cette piste suite à l'echec de toutes les crèmes que j'ai testées (Cicalfate, Lithioderm, Mycoster). Cicalfate calme les démangeaisons, c'est la seule raison de son emploi à l'heure actuelle. Je rajoute actuellement Séborrhéane dans la liste de mes echecs : un mois deux fois par jour et aucune amélioration.
J'ai 21 ans et j'ai une DS depuis 10 ans dans les cheveux (suite à une réaction allegique au vaccin de l'hépatite B) et sur mon visage depuis 2 ans. Mes zones touchées sont : ailes du nez, haut du nez, pourtour de la bouche (essentiellement moustache et creux du menton).

Ce qui m'a toujours étonné avec ma DS, c'est que mes seules crises se situent lors des repas. Mes rougeurs ont tendance à s'accentuer pendant et après les repas (sur une période de 30 minutes environ) puis se tassent après cette période. Je n'ai jamais compris cela mais mon dermato m'avait dit que cela venait de l'energie dégagée par les aliments (?)
Mes rougeurs s'accroissent également quand je fais un grand mouvement de bouche (cris ou rire par exemple) ce qui tend la peau et augmente les rougeurs pendant quelques secondes. Je ne sais pas si cela un rapport avec la DS ou si c'est autre chose. J'ai la peau claire naturellement et ce type de peau est plus fin que les peaux mats. J'ai utilisé des corticïdes durant ma jeunesse mais à faible dose.
Mon facteur de crise est la nourriture. Stress et fatigue n'ont pas d'effet sur ma DS. En revanche, le froid augmente mes rougeurs mais elles se tassent à température ambiante.

Les modifs que j'ai apportées :
-Suppression des produits laitiers (yaourts, fromage...). En revanche, je n'ai pas fait attention au lactose, il se peut que j'en consomme toujours
-Suppression des produits sucrés (bonbons, gateaux...). Les seuls écarts que j'ai fait ont eu lieu à Nöel.
-Suppression de la viande rouge
-Supression des produits riches et épicés (pizzas notamment)
-Suppresson des produits qui après coup agrandissent mes rougeurs (orange et kiwi). Les bananes ont également l'air d'avoir le même effet...

-Augmentation de ma consommation de fruits (2 pommes et une banane par jour). Je consomme également les chtites bouteilles de fruits et légumes Knorr Vie qui ont boosté mon transit intestinal.
-Augmentation de ma consommation de légumes. Je n'en mangeais presque jamais avant mais je m'abstreints à en manger deux à trois plats par semaine
-Cuisine à l'huile d'olive et non plus au beurre.

Les bienfaits :
-Les crises après les repas se sont calmées et même si je les vois toujours, elles se sont calmées (moins de rougeurs moins longtemps lors des crises)
-Mes rougeurs se sont de manière générale tassées. Ma DS était assez discrète avant les modifs et je pense qu'elle l'est encore plus maintenant. Je pense même que les autres n'y font pas attention (je remarque surtout au fait que les gens me regardent de près sans détourner le regard vers le bas).
-Ma peau n'est plus grasse autout de la bouche alors qu'avant les modifs, elle luisait et mes doigts glissaient. Cette amélioration est liée à la suppression des viandes rouges, j'en suis maintenant sûr.
-J'ai un transit intestinal de fou (bon appétit bien sûr Very Happy) ce qui suppose un bon fonctionnement de mon organisme et une rapide élimination des toxines.

Concernant les crèmes, je continue Séborrhéane jusqu'à la fin du mois d'Avril même si je n'en attends plus grand chose. Sinon, je me lave la peau avec de l'eau Thermale d'Avène et j'ai supprimé ma crème hydratante. Depuis sa suppression, ma peau est moins rouge surtout lors du rasage. J'essaierai une autre éventuellement plus tard (Hydraphase me tente bien)
Je vois des améliorations et il est clair que je vais continuer à pratiquer les restrictions alimentaires (je n'aime pas employé le mot de régime). Alain, tu as mis 2 ans à voir ta DS bien reculer et j'ai déduis que Zeroudoudou a mis à peu près le même laps de temps pour voir son état bien s'améliorer. Bref, j'ai encore 1 an et 3 mois devant mois pour constater de nouvelles améliorations.

Vision Of Beuh
Langue pendue

Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 16/09/2005
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Invité le Dim 25 Mar 2007, 12:03

Déjà moi je voudrais vous dire que le lait et les produits laitiers en général sont quand même excellent pour la santé. (le calcium est bon pour les os, oui je vous assure Laughing )

Maintenant il est clair qu'il faut éviter TOUT ce qui est sucré et industriel. C'est pas uniquement pour la DS mais surtout pour notre corps en général.

Il faut faire la part des choses et ne pas penser uniquement à la ds, l'effet alimentaire est réel mais pas certain chez tout le monde, sauf si vous êtes un amateur de chips, pizza et hamburger Rolling Eyes

Et je voulais préciser qu'effectivement si vous rougissez après avoir mangé c'est bien parce vous venez d'emagasiner plein de calories... et non parce que vous faites une allergie à ce que vous venez d'avaler geek

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Dim 25 Mar 2007, 15:26

non les laitages sont mauvais pour la santé, mais chacun est libre d'avaler ce qu'il veut. Il faut se méfier de la comm des lobbies laitiers. Le calcium est présent dans un tas d'autres aliments, sous des formes bien plus assimilables. D'ailleurs des auteurs font un lien entre les laitages et l'ostéoporose, alors que l'on recommande la consommation des lait chez les gens qui en souffrent !!!

pour Vision of Beuh : Il est possible que ton organisme n'arrive pas à se désintoxifier de composants présents dans le vaccin dont tu parles. Tu peux contacter l'association le Fil d'Ariane qui peut t'informer sur la chélation, c'est à dire le moyen de se désintoxiquer de métaux lourds : filariane.org (numéro de tél sur le site)

zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Lun 26 Mar 2007, 16:56

bonjour à tous.
Fort intéressantes ces anotations!
Je répond à vision of beuh: j'ai mis UN MOIS à me soulager de la ds en supprimant TOUS les laitages, même ceux qui sont écrits en petit sur les paquets.(et quand je me fait piégé par mégarde ou par gourmandise je suis sûr que ceux écrits en petit se montrent sur mon visage tôt ou tard)
Deuxièment, oui ,le calcium ne se situe pas que dans les laitages et en ajustant une alimentation ciblée sur ce qui peut nous les procurer, on peut se passer du lait et ses dérivés sans aucun soucis.
Pour exemple des végétariens ou même de ceux qui autrefois ne pouvaient pas en manger n'en sont pas mort pour cela... On sait connait aussi le lobbing de l'industrie agroalimentaire qui nous fait passer des vessies pour des lanternes...
Libre à vous, ceci dit.
bien à vous tous et à bientôt Alain

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Wyrow le Mar 27 Mar 2007, 11:17

le soja peut remplacer le lait,y en a qui sont enrichis en calcium !

_________________
Désolé pour les fautes d'orthographes, mais je vous assure que je vais tout faire pour m'améliorer  Very Happy

Like a Star @ heaven[La Vie Est Un Rêve, Il Faut Le Réaliser] Like a Star @ heaven

T'chat partenaire Smile
avatar
Wyrow
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : La Campagne Iséroise ;)
Date d'inscription : 04/02/2005
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://dermite-seborrheique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par ced57 le Mar 27 Mar 2007, 19:12

bonjour je suis nouveau sur ce forum je suis tombé sur l'adresse de ce forum en parcourant le site doctissimo . je suis atteint moi aussi d'une DS depuis tres longtemps j'ai consulté je ne sais plus combien de dermatologue et utilisé divers produits sans grands resultats jusqu'a faire des depressions a cause de cette maladie qui me pourrit la vie. bref et là en vous lisant je reprends espoir quand a une possible guerison d'autant plus que moi je vis seul et j'avoue que mon alimentation n'est pas terrible de tout et que je consomme pas mal de choses que je devrais peut etre ne plus manger . je ne mange pour ainsi dire pas de legumes et jamais de fruits , par contre pates et riz oui j'en mange , mais il est vrai que je mange + de plat cuisiné . donc tout çà pour vous dire que quelque part vous m'avez redonné espoir et je vais m'atteler a cette tache qui est de supprimer tout un tas d'aliments . si quelqu'un a d'autres conseils a me donner il est le bienvenue merci a vous

ced57
Nouveau

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 26/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Mer 28 Mar 2007, 07:22

pas d'inquiétude pour ce qui concerne le calcium, donc...
je salus ced57 et pour sa requête je te conseille de chercher quel est le ou les aliments qui pourraient te reveiller une DS.
Moi c'est les laitages et j'en ai assez parler (stp lire le post...) mais toi c'est peut être autre chose. Il y a un autre forum qui parle de ton groupe sanguin pourrais tu y aller et donner les indications pour affiner tes recherches ?
En tous cas lis bien tous les messages postés puis n'hésite pas à nous poser des questions.
Commence aussi par te dire que tu devras changer tes habitudes alimentaires. A bientôt. Alain

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Mer 28 Mar 2007, 08:21

Ced : interesse-toi au régime seignalet, je m'en suis inspiré et ça marche très bien. J'avais exclu les céréales mais je les ai réintroduit, sous forme de pain, sans rechute notable. Par contre exclusion totale de tous les laitages, sucres raffinés, viande rouge, chocolat, café, alcool, produits industriels... et oui mange fruits, légumes, légumineux, volailles, poissons, huiles variées. Cela va s'améliorer au cours des mois.

Pour Alain : ce qui me rends dubitatif dans cette théorie des groupes sanguins, c'est qu'elle n'interdit pas les laitages pour certains groupes, hem....

zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par ced57 le Mer 28 Mar 2007, 17:35

je suis du groupe sanguin a + ... c clair que c'est pas facile a faire que de changer toute son alimentation comme çà moi qui ai des habitudes de pas me priver mais bon si c'est pour ma santé va falloir que je my mette et faire mes courses d'une autre façon .. je vais regardfer pour le regime seignalet je verrai bien ..

ced57
Nouveau

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 26/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Ven 30 Mar 2007, 16:55

bonjour
selon mes propres tentatives, il me paraît intéressant de suivre la piste alimentaire, tout en respectant les produits servant à soulager la DS.
Pour ma part je n'ai aucun produit qui me serve à cet usage hormis l'abstinence lactée et une alimentation plus légère. Rien d'autre.
Comme pour moi ça marche, il se peut que mes essais fructueux puissent convenir à certains.
J'ai déjà cité les références de livres qui m'ont permis de faire cette démarche.
Ce qu'il faut, donc, c'est savoir ce qui irrite à ce point notre peau.
La logique voudrait que notre système digestif est déséquilibré de par ses différents composants enzymatiques, bactérien, ou fongique (ouf!), entraînant des molécules mal réduites dans l'intestin et vont dans le sang.
Ces dernières se transportent vers divers endroits mais ne conviennent pas.
Alors notre corps les rejettent selon le mode le plus adapté. C'est à dire dans les muqueuses (bronches, appareil génital...) ou par l'épiderme en ce qui nous concerne.
Ainsi, soit on privilégie une restructuration de notre appareil digestif par peut être des compléments macrobiotiques ou autres , soit on contourne le problème en excluant le ou les aliments qui ne nous conviennent pas.
Vous voyez?
Reste à savoir quel est ce ou ces aliments qui ne sont pas suffisament assimilables. Comment faire?
Ce que je proposais était de chercher ce produit en n'en mangeant pas.
La piste du groupe sanguin en bien des points coïncide avec celle du docteur Seignalet mais rajoute une différence notable. D'autres critères peuvent être pris en compte au seing même d'un groupe identique (les sécréteurs et non sécréteurs...) Ce qui fait qu' un A+ peut tout à fait réagir de manière différente qu'un autre A+.
Pour ces fameux A+, les laitages ainsi que les aliments acides (puisque l'on a un excès d'acidité gastrique) seraient déconseillés pour une meilleure "hygiène".
J'ai donc essayé plusieurs semaines cette abstinence (stricte sinon c'est inutile) et à la quatrième semaine plus rien à l'horizon (après 15 ans de ds)
Pour d'autres cela peut être plus selon le taux de substances dans le corps ou peut être moins (?)
Aujourd'hui il est vrai que si je le veux vraiment je dois me passer de tous les laitages mais je ne désespère pas de pouvoir un jour me remettre à me faire des tartines de fromages. Les recherches continuent et la macrobiotique est à l'essai.
Si tu veux, ced57,tente les laitages sur une semaine puis tu fais le point. Ensuite une autre, et tu vois. Jusqu'à ce que tu craques parceque tu ne vois rien ou c'est trop dur, ou bien il y a un mieux et tes espoirs t'aideront à entrevoir l'avenir plus radieux.
Bon allez j'y vais et à bientôt....

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Ven 30 Mar 2007, 19:13

un régime type seignalet met bien + qu'une semaine pour faire effet

zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par TomaTe le Ven 30 Mar 2007, 20:12

dites moi , qd vous parlez de sucres raffinés , ça veut dire quoi exactement ?
a-t- on le droit au fructose , saccharose ?
avatar
TomaTe
Habitué

Nombre de messages : 213
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Dim 01 Avr 2007, 10:32

éh bé non, je ne suis pas sûr que le miel soit très positif non plus, quoique plein de bienfaits.

zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par TomaTe le Dim 01 Avr 2007, 11:56

mmmmmmmmm scratch
en clair ? zéro sucre ?
avatar
TomaTe
Habitué

Nombre de messages : 213
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Dim 01 Avr 2007, 14:25

qui a parlé qu'en une semaine se serait concluant?
Lisez bien ce que j'ai posté...
Seignalet,malgré son taux d'efficacité irréfutable, n'est pas non plus une fin en soi et rien n'est mieux que se découvrir soi même d'abord !
Il appartient à chacun de faire cette découverte sans que je ,ou vous, puissiez prétendre détenir la vérité pour chacun.

Surtout, un conseil, quand vous décidez de supprimer un aliment, faites le un à un et dites-vous que cela peut durer un certain temps avant que ce soit visible. Même à ce dire que rien ne se passera.
Semaine après semaine faites le point ,et là, vous décidez par vous même si vous aurez envie de continuer parceque vous en aurez la force ou pas.
qui a parlé qu'en une semaine se serait concluant?
bien à vous.
ced57, qu'as tu décidé?

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Dim 01 Avr 2007, 17:24

oui, zéro sucre, n'oublie pas que les sucres importants sont les sucres lents, contenus dans les patates, riz, céréales, etc...

zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Invité le Dim 01 Avr 2007, 17:34

hum, zero sucre, zero laitage, zero viande rouge.... je ne suis vraiment pas mure pour essayer ! scratch

Je vais déjà essayer de manger d'avantage de fruits et légumes et moins de viande et de laitage , et ne plus grignoter entre les repas... je n'ai aucun problème de poids mais ça ne me fera pas de mal !! thumright

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Lun 02 Avr 2007, 08:05

ce régime n'est pas un régime amaigrissant ! Oui tu peux essayer progressivement, quoique tu risques moins d'observer de résultat.

zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Lun 02 Avr 2007, 16:37

bonjour,
pour ma part les viandes rouges ne sont pas très "nocives" et en ce qui concerne les sucres "rapides" je n'en suis pas friant.
Mes repas sont le midi, des pâtes avec une sauce tomate puis une bonne salade verte ,par exemple, des fruits (ananas, ou poire, ou pomme,une banane à l'occasion...) et le soir, une viande ou du poisson et des légumes cuits, même la bonne vieille soupe maison (sans oublier d'y mettre du goût bien sûr), sans pain.
Les charcuteries (saucisson, jambon,pâté, cochonailles diverses), j'évite même s'y j'aime bien...de temps en temps.
Pour les quantités, c'est à volonté puisqu'il ne s'agit pas d'avoir faim.
Chez les potes ou en famille, surtout pour les plats où il y a du "lait ", il faut annoncer la couleur d'entrée de jeu; pas de crème, beurre, fromage (même le chèvre ou le brebis), biscuits (même là le lait s'y cache...), gâteaux patissiers, pains au chocolat, croissants, les râclettes au ski avec les copains.Si il y en a je ne mange que ce qui convient d'ingurgiter en conséquence. En tout cas PAS DE LAIT!
Avec l'habitude et en expliquant bien mon problème, tout ce passe bien d'autant qu'ils auront tendance à faire preuve d'imagination pour notre plus grand bien.
Voilà ma vitesse de croisière. Et ça, c'est zéro crème (pour ma DS), zéro shampooing spécifique, zéro pillule miracle. Que du bonheur!
Bises à tous!

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum