alimentation et dermite séborrhéique

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

alimentation et dermite séborrhéique

Message par alain le Mer 14 Mar 2007, 19:25

Rappel du premier message :

bonjour à tous,
je viens simplement témoigner de la façon dont je me suis débarrassé de ma dermite à 90%.
Tout d'abord, ne nous leurrons pas, ce qui marche pour moi ne marche peut être pas pour d'autre...
suite à une bonne quinzaine d'année de produits en tous genres je me trouve coincé du dos et me rend chez ma kiné.
Faisant connaissance avec elle et me confiant au sujet de mon problème elle me demande si je suis allergique au lait. Réponse; non, lui dis je !
elle me propose alors de lire un bouquin concernant des recherches faites sur les laitages et suite à une lecture intêressée, je me vois tenter un sevrage lacté à 100%.( Aucun laitage, lactose et lire les ingrédients sur les boites!)
une, deux, trois semaines et un résultat de ma dermo moyenne.
Mais la quatrième est un vrai bonheur. PLUS RIEN!
alors reste le test suprème: une tartine de fromage !
boum! le lendemain le retour! plaques, rougeurs........
alors le laitage depuis c'est fini. et si parfois cela revient c'est que cela passe au travers, ou bien selon moi autre chose joue sur mon système digestif.
selon mes conclusions mon appareil digestif a du mal à assimiler ce type d'aliment et doit le faire sortir d'une manière ou d'une autre. Ce que je doit ajouter aussi, c'est qu'il faut boire plus pour éliminer cette substance que nos urines ou selles ne rejettent pas assez. Aspect flagrant...
Je vous donne aussi des titres de livres tout aussi intêrressants pour plancher sur la piste alimentaire;
-L'alimentation ou la troisième médicine du docteur seignalet (gros pavé mais super)
-4 Groupes Sanguins, 4 Modes De VieD'adamo, Peter-d'adamo
puisque vous avez internet, bonne chasse...
voici mon experience personnelle et je tenais à vous en faire part. Je ne suis ni docteur ni quoi que ce soit d'autre mais si vous voulez que je vous donne de plus amples renseignements d'ordres naturels, faites le savoir sur ce topic et peut être nous aurons le plaisir de discuter. Alain

alain
Bavard

Nombre de messages : 67
Localisation : var
Date d'inscription : 14/03/2007
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par easy le Dim 19 Jan 2014, 10:19

Bonjour Laurent, merci beaucoup pour ce témoignage, cependant, ayant banni ce type de produit fermenté depuis déjà un long moment je doute que cette liste soit exhaustive.

la DS est due à une levure appelée malasezia furfur
Une fois de plus, ici nous ne savons pas si nous avons à faire à une cause ou beaucoup plus simplement à une conséquence, c'est comme de dire que le fait de s'être casser la jambe est à cause des escaliers alors qu'au fond il y a un manque d'équilibre général ... (enfin vous voyez à peu près ce que je veux dire ^^)

easy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 07/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.parlonspeau.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Laurent André le Dim 19 Jan 2014, 23:43

par Laurent André Aujourd'hui à 23:38
Bonjour
Désolé je reprécise ma pensée. Malassezia furfur est une levure présente a l état naturel sur la peau de tous les êtres humains. Sur les personnes atteintes de DS , cette levure prolifère et entraîne les désagréments que l on connaît : rougeurs, desquamation, prurit ...chute de cheveux
Cette anormale prolifération semble due à plusieurs facteurs :
1. Génétique
2. Faiblesse du système immunitaire (une des conséquences du stress)
3. Mais aussi des facteurs externes :
a/ au niveau cutané : humidité, présence importante de sébum,
b/ non cutané . : alimentation
Il faut que les trois facteurs soient réunis pour présenter des signes de DS. Éliminer au moins un facteur permet de résoudre le problème de DS en grande partie.
Le seul facteur sur lequel il est possible à chacun de nous agir facilement est l alimentation.
En effet, il est Impossible de changer (à ce jour) le facteur génétique) , peu de chance d agir efficacement sur le stress (subit).
Pour ma part , toute ma famille maternelle est concernée ; mon fils de 16 ans commence à montrer des signes.
cela confirme l origine génétique. Au niveau alimentation, nous sommes de grands buveurs de lait et grands mangeurs de yaourts
En revanche un gramme de fromage et c est la catastrophe pour 4 ou 5 jours
Conclusion inutile d éliminer tous les produits laitiers : faite des tests avec le lait, les atouts et toutes sortes de fromages .et aussi crème fraîche
Certains peuvent convenir et d autres non
Ma femme est allergique au céleri . Il serait stupide de la priver de tous les légumes ... Elle mange de tout ... Sauf des céleris
J espère que cela aidera les personnes atteintes de DS

Laurent André
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Laurent André le Dim 19 Jan 2014, 23:48

Désolé pour mon premier message
Il manque un bout de texte. ( clavier iPhone et gros doigts = faute de frappe et envoi de texte par erreur
Salut et molo sur les fromages!!!

Laurent André
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par easy le Lun 20 Jan 2014, 10:06

Le premier message a été retiré.
Pour revenir à Malassezia furfur, même en le précisant ^^, il n'est pas 'prouvé' que cette dernière soit une cause des rougeurs ... mais qu'elle est d'avantage présente dans le cas d'une DS.

_________________
T'chat et problèmes de peau sur :
http://www.parlonspeau.com

easy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 07/01/2010
Réputation : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://www.parlonspeau.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Laurent André le Mar 21 Jan 2014, 03:20

Pour ceux qui lisent l anglais :
malasseziablog.wordpress.com
La surpopulation de malasezia sur notre peau est la conséquence et la cause de nos problèmes : desquamation, prurit, saignements et évidemment rougeurs

Laurent André
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Mar 21 Jan 2014, 09:23

oui mais il faut se demander pourquoi cet organisme prolifère, c'est une conséquence d'un déséquilibre interne

_________________


zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Laurent André le Jeu 23 Jan 2014, 05:21

Malassezia and the Skin: Science and Clinical Practice
Par Teun Boekhout,Eveline Guého-Kellermann,Peter Mayser,Aristea Velegraki

Laurent André
Nouveau

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partage d'experience

Message par rebelliousjim le Lun 30 Juin 2014, 13:57

Bonjour,
je suis ravi aujourd'hui de découvrir ce forum, qui permet d'échanger sur ce problème handicapant. J'ai 31 ans, et je suis atteint de DS depuis 1 ans, 1 ans et demi. Je ne l'ai diagnostiqué sous ce nom que récemment. J'ai pu être atteint de rougeur et 'plaques' auparavant, mais jamais aussi prononcé. La ds est sur les ailes du nez, entre les sourcils, le front (classique apparemment). 
Je suis un grand sensible, et dans mon cas je pense que le facteur psy joue un rôle important. L'année passée a été "chargée", changement de région, de travail, puis récemment rupture après une relation de 6 ans...
Au ski cet hiver, très très nette amélioration au bout de 4, 5 jours (climat, soleil, vacances...), puis récemment ça s'est aggravé.
Quand je lis tous ces témoignages, c'est comme pour tout, ça fait du bien de partager ses "problèmes" Smile et puis ça donne de l'espoir.
Côté "médicaments", mon médecin m'a prescrit gel kétoconazol deux f/s et ketoderm une fois par jour. Ces derniers jours j'avais augmenté les doses de kétoconazol (genre 3 4 fois la semaine) et ketoderm deux fois /j pcq, comme tout le monde je pense, pour m'en "débarasser" plus vite, mais je crois que cela a augmenté les rougeurs, et ça a l'air de présenter des risques, donc je vais continuer mais en respectant la posologie.

Je vais ces prochains jours être très attentif à l'alimentation, pcq c'est vrai que récemment je fais de nombreux écarts, pizzas, pâtes fraiches, plats préparés, sodas, gateaux...

Je vois tiendrais au courant de la suite. Tout vos avis et retours sont bienvenus!

rebelliousjim
Nouveau

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 30/06/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par zeroudoudou le Lun 30 Juin 2014, 15:43

ketoconazol ou ketoderm, je te déconseille ces deux produits, de toute façon ils ne traitent pas la cause (à savoir le terrain : aliments, stress, environnement...) mais le symptôme

_________________


zeroudoudou
Ancien

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 05/02/2005
Réputation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Newen le Lun 30 Juin 2014, 20:47

Dans tous les cas, évite absolument la cortisone et les corticoïdes. Il existe des produits naturels qui peuvent réellement t'aider en externe, sans être néfastes pour ta peau (mais en respectant évidemment certaines précautions d'usage). On peut notamment citer le miel, le vinaigre de cidre (dilué dans de l'eau, et de manière espacée dans le temps), etc.

_________________

avatar
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par rebelliousjim le Mar 01 Juil 2014, 10:56

merci zeroudoudou et newen. Petit complément, de mon côté ça se manifeste plutôt par des boutons (parfois blancs) que des squames.
Merci pour les conseils, après avoir lu le forum hier, j'ai levé le pied sur sodas, crème et autre hier, et me suis juste "lavé" le visage avec un spray d'eau apaisante d'uriage, pas d'eau du robinet, sauf dans la douche. Pour les produits naturels pour remplacer ketoderm et cie je suis preneur, à voir les détails pour le miel par exemple. A suivre

rebelliousjim
Nouveau

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 30/06/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par rebelliousjim le Mar 01 Juil 2014, 11:06

rebelliousjim a écrit: à voir les détails pour le miel par exemple

Quel type de miel faut-il utiliser? j'ai lu le protocole sur ce site ncbi.nlm.nih.gov

rebelliousjim
Nouveau

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 30/06/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par rebelliousjim le Ven 12 Sep 2014, 10:18

Après un passage chez la naturopathe, me voila maintenant avec une alimentation saine (notamment sans gluten, produits laitiers hors brebis, peu de sucres...) depuis ~1 mois, et passage chez le dermato il y a 2 jours qui a posé un diagnostic différent du médecin... il ne s'agirait pas d'une dermite séborrhéique mais d'une acné rosacée!! résultat, prescription de rozex matin et soir et antibio pour 2 mois...
je continue le travail de fond bien évidemment, mais j'espère qu'en attendant, ce traitement puisse m'apporter du mieux être, ça semble être le cas...
Aussi, en examinant mon 'journal' ;-), pour info, il semble que chez moi le facteur fatigue soit le plus important!

rebelliousjim
Nouveau

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 30/06/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par gazooo le Ven 12 Sep 2014, 15:04

je vais pouvoir faire une experience interessante : 

j'ai fais quelques écart dans mon traitement en général, et j'ai un peu de moins bien par rapport à la DS. Je vais reprendre l'alimentation 100% saine, on va voir si ca revient nikel comme avant.

Si c'est le cas, je déclare officiellement la bouffe comme responsable numéro 1 de ma DS ^^

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Raëmino le Ven 12 Sep 2014, 17:50

On parlant de bouffe, je suis Seignalet en ce moment et j'aimerais savoir si les pommes de terre surgelées et "préfrites" sont autorisées ? ( Du genre Grenailles, rissolées etc..) Qui dit friture, dit forcément cuisson au-delà de 110 C° n'est-ce pas ?

Raëmino
Habitué

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 06/09/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par easy le Ven 12 Sep 2014, 22:39

En général les frites et autres 'patates' surgelées contiennent du gluten (farine les entourant pour qu'ils soient bien dorés ..)
Pour ce qui est de la cuisson des aliments en général (au delà du cru par définition ^^) je conseillerais la cuisson vapeur : me suis même déjà fait des steacks hachés de cette manière ^^

_________________
T'chat et problèmes de peau sur :
http://www.parlonspeau.com

easy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1660
Date d'inscription : 07/01/2010
Réputation : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://www.parlonspeau.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Raëmino le Sam 13 Sep 2014, 10:00

Pour ce qui est du gluten, j'ai déjà vérifié, mais c'est l'adjectif "préfrites" qui m'inquiètes plus. 
Perso je cuis mes aliments soit à la poêle ou à la casserole à basse température, je me casse pas trop la tête non plus.
C'est vrai que Seignalet est assez contraignant par rapport à la température de cuisson, adieu les oléagineux : car ils sont grillés à sec, adieu la cuisson au four, adieu le barbecue et les bonnes viandes à grillés... Mais la récompense en vaut la peine !

Raëmino
Habitué

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 06/09/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: alimentation et dermite séborrhéique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum