Blog de Newen

Aller en bas

Blog de Newen Empty Blog de Newen

Message par Newen le Jeu 09 Jan 2014, 03:02

Bonjour à tous,

Voici mon histoire (en résumé), étant précisé que seuls les points dignes d'intérêt sont décrits ci-dessous, à l'exclusion de multiples éléments de moindre importance (Ex : légères améliorations ou aggravations des symptômes, lesquelles sont récurrentes eu égard à la pathologie en cause).

Profil et antécédents :
homme, jeune, de type européen, relativement sportif et raisonnablement attentif à son alimentation. Après plusieurs années à souffrir d'acné modérée durant mon adolescence, ma DS est apparue à l'âge de 20 ans, sachant qu'une dermato consultée (sur trois ou quatre en tout) se demandait si je n'avais pas également une dermite périorale en raison des rougeurs persistantes à la base du nez (ce dont je ne suis personnellement pas convaincu). 


I - L'évolution de ma DS

2011 :
début de la dermite séborrhéique (DS) peu avant l'été, après une période émotionnellement difficile. Discrète, elle se manifeste alors par de légères rougeurs à la base des narines, avec néanmoins de petites papules blanches qui ne réapparaîtront pas après avoir été crevées (navré pour cette description peu engageante). Le seul changement consiste alors en une modification de mon alimentation, incluant plus de fruits et légumes, et corrélativement moins de sucres, de gras et de viande rouge. Avec l'hiver, contrairement à ce qui se produit chez la grande majorité des autres personnes touchées, ces symptômes mineurs disparaissent complètement et la DS semble guérie. 

2012 : résurgence de la DS, là encore peu avant l'été, celle-ci devenant alors plus visible qu'auparavant. Outre les légères rougeurs à la base du nez, l'espace situé entre les sourcils et le front est touché, devenant lui aussi quelque-peu rouge par endroits. À cela s'ajoute l'apparition de squames sur ces mêmes zones, principalement après la douche. L'arrivée de l'hiver permettra toujours d'apaiser les symptômes, mais plus de les faire disparaître. Si l'ensemble reste très vivable, l'angoisse de l'avenir devient plus forte et le besoin de traitements efficaces s'accentue : recours régulier aux masques de miel et précautions prises durant la toilette en traitement externe ; diminution notable de ma consommation de lait, et dans une moindre mesure de gluten, en traitement interne (en plus de nombreux autres tests non concluants).

2013 :
 nouvelle aggravation de la DS, toujours peu avant l'été, avec cette fois des rougeurs plus prononcées sur les zones touchées, ainsi que des squames, quelques démangeaisons et de légères croûtes à la lisière du cuir chevelu. La maladie semble alors suivre un cycle annuel, caractérisé par une détérioration des symptômes chaque été, sans qu'il soit ensuite possible de revenir au stade antérieur (malgré un léger mieux en hiver). Bien que cela soit source d'une appréhension non négligeable, j'ai conscience d'avoir de la chance dans mon malheur : l'évolution de la DS est lente, et l'ensemble reste tolérable. Côté traitements, outre l'apport régulier de modifications mineures et la conduite de tests globalement infructueux, peu de changements sont à noter, hormis la prise en compte de l'équilibre acido-basique et une plus grande capacité à relativiser.

2014 :
 disparition soudaine et presque totale de la DS à partir du mois de juin 2014, et ce de manière complètement inattendue. Rien ne permet pourtant d'expliquer ce brusque changement de situation, d'autant qu'une nouvelle détérioration des symptômes s'avérait plus probable en raison de divers facteurs (Ex : arrivée de l'été, stress resté globalement inchangé, manque régulier de sommeil, vigilance alimentaire quelque peu relâchée), et qu'aucun élément nouveau (notamment quant au traitement suivi) n'était à observer. Dès lors, seules les légères rougeurs à la base du nez persistent, à l'exclusion de tous les autres symptômes, sans que les facteurs habituels de crise (Ex : douches brûlantes, mauvaise alimentation, excès d'alcool) n'y changent quoi que ce soit. Encore aujourd'hui, je ne parviens pas à expliquer cette étonnante rémission de la DS, bien qu'il ne s'agissait pas d'une guérison puisque de légers symptômes perduraient et qu'un masque occasionnel au miel demeurait nécessaire.
-> Edit : il semblerait que l'année 2014 soit la seule sans canicule depuis 2009, ce qui pourrait avoir un lien (sait-on jamais)

2015 : la trêve s'achève par une accentuation mesurée des symptômes vers le mois d'août 2015 (durant une période de canicule), laquelle est principalement marquée par des plaques rouges au niveau du cuir chevelu. La DS va dès lors se réinstaller progressivement au cours des mois suivants, quoique de manière fort disparate, et ce jusqu'aux fêtes de fin d'année. À cette époque, les rougeurs à la base du nez demeurent fidèles à elles-mêmes, le cuir chevelu est quelque peu touché par des squames et de rares démangeaisons (mais ne semble plus présenter de plaques rouges), et surtout l'espace entre les sourcils devient durant plusieurs jours d'un beau rouge. Le tableau final est alors contrasté : la DS demeure vivable, mais s'avère plus puissante que jamais entre les sourcils, tandis qu'elle continue d'être modérée ailleurs.

2016 & 2017 :
la DS est de nouveau revenue à un rythme de croisière : ses manifestations restent identiques à la base du nez et au niveau du cuir chevelu, mais s'avèrent nettement plus calmes s'agissant de l'espace entre les sourcils. Elle s'apaise en été, avec à l'inverse des symptômes un peu accentués entre février et avril (ce qui est peut-être dû aux changements de température, avec l'arrivée de la chaleur).

2018 (annus horribilis) : à noter tout d'abord la prise de complément alimentaire en fer (en l'occurrence Tardyferon) durant 3 mois (de mars à mai 2018 environ), suite à une prise de sang ayant fait état d'un taux de fer trop bas, ce qui n'a pas eu d'effet notable sur ma DS.

Les symptômes se sont sensiblement aggravés de juin à septembre, ce que j'attribue à la chaleur (laquelle augmente notablement la production de sébum), que je supporte d'ailleurs difficilement. Cela s'est traduit par des rougeurs plus prononcées aux ailes du nez et entre les sourcils, et par la présence de quelques squames au cuir chevelu. À l'arrivée de l'hiver, les rougeurs aux ailes du nez sont revenues à leur rythme de croisière, mais pas celles entre les sourcils, auxquelles s'ajoutent par intermittence celles à la lisière du cuir chevelu.

Alors que mon protocole consistait jusqu'à présent en un simple masque au miel (pur) pratiqué tous les 2 jours, celui-ci a désormais tendance à me brûler lorsqu'il est appliqué entre les sourcils. Durant l'été, j'ai utilisé matin & soir un pain dermatologique aux sels de la Mer morte suivie d'huile de jojoba (laquelle s'avère très efficace), l'objectif étant de nettoyer la peau sans trop l'agresser, pour éviter de relancer la production de sébum (d'où l'hydratation). Depuis l'arrivée de l'hiver, après avoir utilisé du liniment olé-calcaire (matin & soir sur l'espace entre les sourcils, et uniquement le soir aux ailes du nez), je suis revenu au miel, appliqué cette fois chaque soir.

Je teste en parallèle les choses suivantes :
- Réduction de la quantité d'eau bue chaque jour (puisque je suis un gros buveur, et pense que cela pourrait surcharger les reins)
- Quasi-végétalisme (avec quelques écarts néanmoins)
- Prise de chlorelle (= algue détoxifiante)
- Peut-être prochainement : consommation chaque matin de céleris + tests sur d'éventuels intolérances alimentaires

Vivant une période de stress intense au boulot, et après une semaine de vacances qui m'a fait beaucoup de bien (moralement et physiquement), j'avoue également reconsidérer le rôle du stress dans la DS. J'ai juqu'à présent toujours refusé de le voir comme une cause principale, peut-être à tort.


II - Les traitements suivis (et ceux tentés)

Bonnes habitudes : pratique régulière d'une activité sportive, consommation suffisante d'eau, limitation du contact entre l'eau du robinet (surtout chaude et calcaire) et les zones de DS, limitation du contact entre les mains et le visage, éviction quasi-permanente de l'alcool (en particulier du vin rouge, et dans une moindre mesure du rosé), consommation modérée de lait, de gluten, de sucre et de viande rouge (mais sans privation), loisirs (notamment pour se changer les idées et ne pas penser trop souvent à la DS), prise de recul envers la maladie.

Traitements internes : alimentation équilibrée (surtout riche en fruits, légumes, thé vert, etc.), prise en compte de l'équilibre acido-basique.
---> À tester éventuellement : consommation d'extrait de pépins de pamplemousse, cure d'aubier de tilleul (pour le foie), consommation de ginseng (pour améliorer le système immunitaire), consommation quotidienne de vinaigre de cidre (dilué dans de l'eau), végétarisme / végétalisme, alimentation Seignalet, nettoyage du côlon, le cas échéant isotrétinoïne (Ex : Roaccutane) sur prescription d'un dermatologue

Traitements externes (préférence chez moi pour ce qui est naturel) : application tous les 2 jours d'un masque au miel pur (c'est-à-dire sans ajout d'eau) pendant 20-30 minutes (parfois plus), liniment oléo-calcaire (très doux), pain dermatologique Massada aux sels de la mer morte (efficace mais décapant), boues Massada aux sels de la Mer morte (également décapante), le cas échéant vinaigre de cidre dilué dans de l'eau au niveau des cheveux. En cas de tiraillements, démangeaisons ou brûlures, appliquer ensuite une huile végétale (huile de jojoba chez moi) pour hydrater
---> À tester éventuellement : autres huiles végétales (Ex : argan, carthame, bourrache, calendula, neem), huiles essentielles (Ex : tea tree), extrait de pépins de pamplemousse, masque LED (commercialisé notamment par Neutrogena), éponge de Konjac, maquillage (Ex : correcteurs de teint), shampoing Pétrole-Hahn au citron

Traitements testés sans vrai succès ou insuffisamment longtemps (liste non-exhaustive) : arrêt du lait (que je consomme très peu de façon générale) et du gluten (sur plusieurs semaines mais de façon incomplète pour le gluten), prise de compléments alimentaires (Ex : vitamines B, D, zinc), application externe d'argile (blanche, verte ou rose), application externe d'aloe vera, application externe de lithioderm (mais peu longtemps et au début de la DS), consommation de diverses gélules (Ex : chardon-marie, huile de bourrache), nettoyage du foie (mais effectué une seule fois), sébium H2O (moins efficace que les antifongiques), shampoing Kealual DS (provoque de vives réactions lors de la 1ère application, mais peut-être à poursuivre)


III - Ma conclusion sur l'origine de la DS (à fin 2018)

À l'heure actuelle, compte tenu de son apparition récente (à peine plus d'un siècle), de sa fréquence pourtant relativement importante (prévalence estimée à 2 ou 3% de la population, sans qu'on sache néanmoins de quelle population exactement - Ex : française, européenne, mondiale), du fait qu'elle ne peut pourtant pas se transmettre (puisqu'il ne s'agit pas d'un virus, contrairement par exemple au VIH), et des quelques témoignages de guérison lus ici et là, je pense que la DS est une réaction du corps à un élément étranger, lequel peut être différent pour chaque individu (Ex : fumée de cigarette pour Bernard Sudan, intolérance à certains aliments pour plusieurs personnes).

Ce dérèglement du corps existerait donc également chez moi, et étant donné que la chaleur aggrave mes symptômes (ce qui n'est néanmoins pas le cas de tout le monde), il est possible que l'augmentation de la production de sébum due à cette chaleur contribue à l'expansion des levures opportunistes présentes sur la peau (lesquelles jouent un rôle dans la DS).

De mon point de vue, 4 catégories de traitements sont dès lors possibles :
- La détection et la suppression de la cause de la DS (seule solution idéale)
- La médecine douce, en application locale (Ex : crèmes, antifongiques, huiles essentielles ou végétales) ou en prise orale (Ex : alimentation équilibrée, prise de compléments alimentaires, cures du foie)
- La médecine forte, en application locale (Ex : cortisone, corticoïdes, stéroïdes) ou en prise orale (Ex: isotréinoïne, principe actif du Roaccutane notamment)
- Les approches complémentaires : médecine chinoise (Ex : acupuncture), phagothérapie (utilisée notamment avant la découverte des antibiotiques et consistant à utiliser des virus s'attaquant aux bactéries, sous réserve que cela puisse s'appliquer à la DS), etc.


Dernière édition par Newen le Lun 29 Juil 2019, 01:49, édité 44 fois

_________________
"Je ne me décourage pas, car toute tentative infructueuse qu'on laisse derrière soi constitue un autre pas en avant" - Thomas EDISON (1847-1931), inventeur états-unien
Newen
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Blog de Newen Empty Re: Blog de Newen

Message par easy le Jeu 09 Jan 2014, 09:37

Salut Newen, merci pour cet éclaircissement sur tes expériences.
Sans remettre totalement en cause ton 'essai', lorsque tu dis que tu t'es passé de Gluten (et Lactose) pendant 3 semaines, as tu fait bien attention à tout ?

_________________
T'chat et problèmes de peau sur :
http://www.parlonspeau.com

easy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1711
Date d'inscription : 07/01/2010
Réputation : 31

http://www.parlonspeau.com

Revenir en haut Aller en bas

Blog de Newen Empty Re: Blog de Newen

Message par Newen le Jeu 09 Jan 2014, 18:56

Il faudra que je réessaie, puisque tellement de choses peuvent contenir du gluten. Cependant depuis quelques temps je prends des compléments en vitamine D, qui comprennent une part de lait. Je ne pense pas que ça ait un rôle fondamental, et ça m'ennuierait de m'en passer.

Ca marche toujours les nettoyages du foie Easy ?


Dernière édition par Newen le Jeu 14 Jan 2016, 06:52, édité 2 fois

_________________
"Je ne me décourage pas, car toute tentative infructueuse qu'on laisse derrière soi constitue un autre pas en avant" - Thomas EDISON (1847-1931), inventeur états-unien
Newen
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Blog de Newen Empty Re: Blog de Newen

Message par easy le Ven 10 Jan 2014, 09:20

Bah j'avoue qu'avec les fêtes, les gros écarts et la reprise du boulot maussade ce n'est pas totalement ok en ce moment.
Je pense refaire un nettoyage d'ici 1 à 2 semaines et attaquer juste après quelques produits bio pour le foie et l'intestin, cela permettra peut être une meilleure cinétique ^^

_________________
T'chat et problèmes de peau sur :
http://www.parlonspeau.com

easy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1711
Date d'inscription : 07/01/2010
Réputation : 31

http://www.parlonspeau.com

Revenir en haut Aller en bas

Blog de Newen Empty Re: Blog de Newen

Message par Riptide le Dim 13 Juil 2014, 02:08

Salut Newen.

Pour la DS du visage je peux pas t'aider, mais pour celle du cuir chevelu, je te conseille ça :
-Node K, un keratoreducteur.
-Un antifongique ( keto, sebiprox, node DS...)
-Un shampoing doux sans paraben ni SLS.
J'alterne avec les 3, un shampoing par jour, c'est très très efficace.
Plusieurs connaissances l'ont testé, et ça marche vraiment bien.

Riptide
Bavard

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 11/07/2014
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Blog de Newen Empty Re: Blog de Newen

Message par gazooo le Ven 01 Avr 2016, 09:09

je n'avais pas vu que ton blog avait été mis a jour.

Tu mets le miel pur ? c'est assez aggresif non ?

Sinon oui, difficile de tirer au clair quoi que ce soit, et le qualificatif de "nébuleux" semble plus vrai que jamais ( surtout avec cette rémission inexpliquée )

Je vois que tu as essayé pas mal de chose, et que finalement, il ne reste pas grand chose dans ta liste des trucs qui fonctionne :/

As-tu essayé les hydrotherapie du colon ou les bains dérivatifs, qui pourraient appuyer la piste de l'alimentation ? 
Étonnant que le nettoyage du foie n'aie rien donné, souvent on en parle en bien.

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 666
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Revenir en haut Aller en bas

Blog de Newen Empty Re: Blog de Newen

Message par Newen le Mar 18 Oct 2016, 01:28

Hello Gazooo,

Pour ma part, je n'avais pas vu ton message, et ai été absent longtemps ! J'en profite pour préciser que je réédite effectivement mon post environ une fois par an, sans ajouter des messages les uns à la suite des autres, afin de gagner en place.


Pour répondre à tes questions :

J'applique bel et bien du miel pur, sans que cela agresse spécialement ma peau. A vrai dire, l'ajout de 10% d'eau chaude ou tiède (en principe préconisée) n'a jamais eu de réelle valeur ajoutée sur ma peau.

Il ne me semble pas avoir testé tant de choses que cela (même si ça en fait déjà pas mal), dans la mesure où ma DS reste relativement récente, discrète (toutes proportions gardées) et maîtrisée grâce au miel (là encore, toutes proportions gardées). Les huiles essentielles et autres traitements antifongiques constituent des pistes que je garde à l'esprit, notamment en raison de la rapidité de leur action.

Du reste, je n'ai jamais essayé l'hydrothérapie du côlon (qui pourrait me tenter, ne serait-ce que par curiosité) ou les bains dérivatifs (sur lesquels je suis nettement plus réservé).

Pour conclure, ma DS a de nouveau majoritairement disparue à l'approche des beaux jours, et commence désormais, à l'approche de périodes plus froides, à redevenir plus vivace. Si ce cycle se confirme, cela signifierait que l'été est devenu mon allié et l'hiver mon adversaire (contrairement à ce qui prévalait lors de mes premières années de DS). Le moins qu'on puisse dire est que cette DS reste décidément nébuleuse, et je serais vraiment curieux d'en connaître la ou les cause(s).

_________________
"Je ne me décourage pas, car toute tentative infructueuse qu'on laisse derrière soi constitue un autre pas en avant" - Thomas EDISON (1847-1931), inventeur états-unien
Newen
Newen
Modérateur

Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 23/10/2012
Réputation : 42

Revenir en haut Aller en bas

Blog de Newen Empty Re: Blog de Newen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum