DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Riptide le Ven 02 Jan 2015, 18:48

Bonjour, 

J'ai fait pas mal de recherches ces temps ci. Je pense que le rôle accordé au champignon dans la DS est trop important. Beaucoup de gens ont une rosacée combinée à la DS, ce qui suppose que les deux maladies ont une cause identique. 
Un nouveau médicament contre la rosacée vient de sortir aux US, Soolantra, c'est à base d'ivermectine, une molécule anti acarienne utilisée contre la galle et les poux. 
Ils pensent que la rosacée est causée par un acarien, demodex folicullum, qui se nourrit du sébum, et qui crée une réaction inflammatoire lorsqu'il meurt. 
Il y a beaucoup de témoignages sur l'efficacité de l'ivermectine contre la rosacée, mais aussi contre la dermite ! Donc je pense que cette nouvelle crème peut être une piste pour le traitement de la dermite. Dès qu'elle sortira en Europe, j'irai chez mon dermato et j'essayerai de le convaincre de m'en prescrire. Et ça sera intéressant de voir l'efficacité de la crème sur ma rosacée, mais aussi sur ma dermite. 
Les études progressent au sujet de la rosacée, il y a de plus en plus de médicaments qui s'adressent à cette maladie. Comme elle est très semblable à la dermite, on peut bénéficier par ricochet de ces nouveaux traitements. C'est un peu d'espoir dans le traitement de cette putain de maladie qui nous bouffe la vie.

Riptide
Bavard

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 11/07/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Sam 03 Jan 2015, 10:50

intéressant, et ma foi curieux d'avoir ton retour.

deux questions me taraudent :

1/ impossible de se procurer la crème directement depuis les us ?

2/ il n'existe pas de forum us sur la dermite ? impossible d'avoir des retours ? 

Dans tous les cas, oui, chaque découvertes sur le systéme digestifs, sur les mollecules, sur le cerveau, etc... profitent indirectement à la recherche contre la DS.

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Riptide le Sam 03 Jan 2015, 11:55

1-Helas non, enfin théoriquement c'est possible, mais cela coûterait une fortune, donc autant attendre quelques mois.

2- Si, en fait c'est une partie d'un grand forum sur la rosacée, puisqu'ils considerent que la dermite est une branche de la rosacée. Ils ne jurent que par le miel ainsi que par d'autres medicaments comme la mirtazapine, donc j'ai hâte d'avoir leurs retours concernant l'efficacité de ce nouveau traitement sur la dermite. Mais déjà j'ai vu pas mal de témoignages qui allaient dans le bon sens concernant ce médicament, avec une efficacité bien supérieure à n'importe quelle molécule.
À mon avis la dermite est plurifactorielle, mais le fait que ce soit une maladie impliquant une faiblesse du système immunitaire donne vraiment une piste. Un truc doit profiter de l'affaiblissement du système immunitaire, et c'est surement les acariens. Après pas mal de questions sont encore à résoudre. Notamment, pourquoi est ce que parfois, la dermite apparaît independamment de la rosacée ? On sait que parfois, il existe un passage entre les deux maladies pour les gens qui prennent du roacc. Pour avoir expérimenté ce problème, je peux vous dire que la véritable rosacee est mille fois pire que n'importe quelle dermite. Les flushs sont une horreur au point de vue social, et surtout qu'ils peuvent apparaître quand on est gêné...
Mais après ca revient à la normale, après mon traitement roacc que jai arrêté en catastrophe, les flushs ont disparu en 4 mois. Aujourd'hui j'en reviens à mon état d'origine.

Riptide
Bavard

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 11/07/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Sam 03 Jan 2015, 12:05

et y a pas un gramme de cortisone dedans ? 

Bon en tout cas, y a plus qu'a attendre, et de voir les premiers retours Smile

j'ai hâte Very Happy

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Riptide le Sam 03 Jan 2015, 15:05

Pas un gramme. Je pense que je vais essayer de voir avec mon dermato pour prendre de l'ivermectine par voie orale. Ca ne coute rien d'essayer.

Riptide
Bavard

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 11/07/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Sam 03 Jan 2015, 15:09

tiens nous au jus Smile

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Jeu 08 Jan 2015, 11:04

Je regardais un peu les retours sur ce produits par curiosité, et c'est vrai que ca semble assez prometteur.

Du coup, ca m'a ammené a certaines questions :

- Pourquoi maintenant ? je veux dire, ils ont découvers un nouveau truc ? l'ivermectine, c'était connu, non ? 

- y a t il des effets secondaires "importants" a déplorer ?

- je suppose qu'il y a une accoutumance ?!

- combien de temps généralement entre la sortie US et la sortie EU d'un produit ?

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Riptide le Sam 17 Jan 2015, 13:50

Désolé pour le temps de réponse. 

Alors, l'ivermectine c'était connu oui, mais personne n'avait fait d'essais cliniques dessus contre la rosacée. Galderma l'a fait, car ils veulent se doter d'un arsenal thérapeutique contre cette maladie, car beaucoup de gens en sont atteint, donc c'est potentiellement très rémunérateur.
Contre la dermite, certains l'utilisaient hors AMM avec des résultats de fou. Donc une fois que ça sera sorti en crème en France, je pense qu'on va pouvoir connaitre le potentiel réel de l'ivermectine contre la dermite. En fait en plus de son effet anti parasitaire, elle a un effet anti inflammatoire très puissant.
-Aucun Es à déplorer, sauf quelques irritations. C'est un des gros avantages. 
-Non pas d'accoutumance. 
-Quelques mois. Vu les moyens de Galderma, si on prend l'exemple du mirvaso, un médicament qu'ils ont sorti l'année dernière ( fiasco total en passant ), ça devrait arriver d'ici peu, je dirais 2-3 mois, le temps que l'agence européenne du médicament valide le tout.

Riptide
Bavard

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 11/07/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Sam 17 Jan 2015, 19:34

Merci des réponses

Ca ne te refroidis pas que leur précédent médicament fut un fiasco complet ?
Peut être faut il se méfier de leur nouveau produit :/

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Riptide le Sam 17 Jan 2015, 21:41

Non parce qu'on savait que la molécule de l'ancien medicament avait ce genre d'effets catastrophiques. Alors que l'ivermectine a été utilisee avec succès et sans ES chez de nombreuses personnes. J'ai vu des témoignages d'américains qui en achetaient dans les cliniques vétérinaires, tellement c'est efficace.

Riptide
Bavard

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 11/07/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par samfish le Mer 18 Mar 2015, 23:31

Merci d'avoir ouvert le sujet. Des nouvelles concernant le traitement puisque j'ai contacté Galderma France. Selon eux, "nous prévoyons une mise sur le marché en France pour l'automne 2015, le traitement est actuellement en cours d'évaluation par les autorités européennes."

samfish
Nouveau

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 22/04/2013
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Mar 07 Avr 2015, 12:27

des nouvelles ?

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Riptide le Lun 13 Avr 2015, 19:20

Soolantra a été approuvé en Europe. Ca arrive bientôt. Smile

Riptide
Bavard

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 11/07/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Mer 29 Avr 2015, 12:14

Ah oui je n'avais pas vu, Automne 2015, on a encore un peu le temps

tu as pu lire d'autres retours sur forum US ? toujours pas d'effets secondaires ? ca marche dans quel mesure ?

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Des Esseintes le Lun 04 Mai 2015, 11:54

Bjr à tous

Salut Riptide, je souhaitais poster mon message ds ton sujet mais je ne sais pourquoi j'ai échoué... !
Néanmoins, si tu as 2 minutes à un moment pour aller lire mon post qui se trouve dans "Bjr tout lmonde" (genre j'ai carrément créé un topic quoi)
une question t'y es adressée.

Bonne journée à tous

Des Esseintes
Nouveau

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 03/05/2015
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Des Esseintes le Lun 04 Mai 2015, 16:22

Bon comme on est jms mieux servis que par soi mm, je copie colle mon post ici

Des Esseintes
Nouveau

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 03/05/2015
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Des Esseintes le Lun 04 Mai 2015, 16:22

Voilà voilà, j'ai traîné des années sur ce forum, comme sur de nombreux autres, à la recherche d'un put*** de traitement pour la DS, sans grand succès. Néanmoins, ma DS va bcp mieux aujourd'hui, permettez moi donc de vous raconter ma ptite histoire et vous comprendrez pourquoi je poste sur "rosacée" désormais...

Je vous prévient, premier post, donc ça va etre long.

Donc je suis un homme, brun, plutôt mat, j'ai 25 ans. Premier diagnostique de DS vers 18 ans, mais je pense que ça a commencé vers 15 ans (les narines qui pêlent tous les hivers). Cetait que les narines, je me reveille un matin avec plein de plaques à divers endroit, donc je flippe. Puis vint l'obsession, comme de nombreux autres ici, le miroir sans arrêt, la déprime, vous connaissez certainement très bien tout ça. Donc mon médecin traitant me donne du diprosone pour les narines et la région intersourcilliaire qui fait désormais, à 18 ans donc, de petites plaques rouges, certainement peu visibles, mais que je trouve fort disgracieuses. Le diprosone marche évidemment super bien, et d'ailleurs je précise tout de suite que je n'en ai mis qu'une fois. De ma vie. Puis le problème revient très vite, (quelques jours en fait) et je vais voir voir un dermato cette fois qui me prescrit en "attaque" une préparation qui mixte un peu de cortizone et je sais plus quoi : ça marche du tonnerre, plus rien en une nuit, puis ça revient, bien evidemment, en pire, au bout de une ou deux semaines. Je mets qd mm kelual DS en "entretient" et effectivement ça entretient ma dermite qui ne s'en va pas du tout. Les années passent, je test des trucs et notamment cicalfate qui ne me réussit d'abord pas du tout (peau cartonnée, tjr rouge et moche). Les années passent encore, des années d'angoisse et de déprime bien sûr.

Voilà, j'ai 24 ans, j'ai de la dermite dans les sourcils, sur le nez, dans la barbe, le cuir chevelu et les oreilles (derriere le lobe et DANS les oreilles) j'en ai marre, je retente cicalfate (donc peut etre 2 ou 3 ans après le premier essai), après avoir lu partout que c'etait génial. Et effectivement, allez savoir pourquoi, cette fois ça marche tellement bien, qu'en une nuit les resultats sont spectaculaires, et qu'en l'espace de quelques jours ma dermite disparait. D'autant que le dermato m'a donné à essayer Sebiprox, qui ne me parait pas très efficace et que j'arrete donc rapidement et KETODERM gel moussant qui marche vachement mieux et qui endort ma DS pour + ou - 1 semaine à chaque fois. Le moral va vachement mieux, plus de DS vous vous rendez compte ! Bref, je recommanderai à ce moment là à quiconque a de la DS de mettre cicalfate sur chaques plaques parce que ça marche archi bien. Bon j'ai quelques pelures blanche le lendemain, surtout dans les zones pileuses en fait.

L'enchantement dure très précisément 1 mois. Je pars en vacances et en me mettant cicalfate un soir, je remarque que j'ai une tâche de sang dans l'oeil. J'y prête peu attention, je rentre de vacances, on est désormais en Mars 2014.
Voilà pour la DS, elle est certainement tjr là, mais j'arrive à l'endormir.
Je prends les premiers rayons de soleil du printemps (que j'attends chaque année avec enthousiasme, car comme pour bcp d'autres ici, le soleil me fait alors du bien). Je rentre chez moi après une petite heure d'exposition très modérée (le soleil de Mars à Paris c'est pas la folie non plus). Et là je vois ds le miroir que j'ai une attaque de boutons sur la pommete droite, près de l'oeil, des touts petits boutons qu'on ne voit quasiment pas mais qui m'inquiètent parce que c'est la deuxième fois que ça arrive (c'est déjà arrivé au cours de l'été 2014 et c'est parti le lendemain ou le jour mm je sais plus), et que j'ai parfois, une fois par semaine environ, les rides du fronts rouges ; je m'en rend compte quand je les plisse. Je vais chez le dermato, il me dit "dermite mixte", voire "sebopsoriasis" (ça m'a l'air detre plus ou moins la mm mer**) et que ces petits boutons sont en fait de la rosacée (le fond de ces boutons n'est alors pas très voire pas du tout rouge), tout comme certainement les symptomes de mon front. Et là, c'est la mer** : non parce que si vous avez badé sur les photos spectaculaires de dermites bien crades, attendez de voir les photos de rosacée... Je fais mes recherches je vois que c'est une maladie qui touche davantage les femmes, davantage vers 30 40, davantage avec la peau blanche, davantage avec les yeux clairs. Tout moi quoi, je suis un homme, brun, mat (origines siciliennes) les yeux marron ET j'ai 25 ans. Donc quand je vois cest types avec leur fameux rhinophyma et que je lis que c'est un mythe de croire que c'est parce qu'ils sont alcoliques, je me dis c'est la merde. Et je lis aussi bien sûr que si les femmes sont plus enclines à cette maladie, les hommes développent les pires symptomes, comme le rhinophyma.

Alors plusieurs précisions maintenant : je suis un fumeur, et pas que de cigarettes, et quotidiennement. Je bois en revanche très peu d'alcool, très occasionnellement. On est en mars 2014 tjr, et je prends les antibios, la fameuse doxycicline (Tolexine en ce qui me concerne) que m'a prescrit un énième dermato sans prendre pour le moment la Clonidine (Catapressan) parce que je bade deja de prendre des antibios sur trois mois. Le temps passe et très progressivement les boutons de mes pomettes disparaissent et laissent place aux rougeurs. Mais pas juste la rougeur genre superficielle, la rougeur qui pêle par endroit, mais qui me semble surtout gonfler le visage : je crois que c'est ce qu'on appelle l'erytheme.

Le temps passe, la peur chevillée au corps et la déprime de savoir que je ressemblerai certainement à un sacré poivrot quand j'aurai 35 ans : l'avenir me parait sombre et compromis.

Donc pour vous dire : la rosacée les femmes, c'est pas vrai : y a pas de "types", et d'ailleurs ya aucun problème de peau dans ma famille donc pour la génétique, l'hérédité, que sais-je, on repassera. J'insiste sur le fait que la Ds est "endormi" , ça me gratouille toujours par moment, et je continue encore aujourd'hui le Ketoderm gel pour les cheveux toutes les semaines : sinon j'en ai plein la tete. D'ailleurs c'est quand je sens que j'en ai plein la tete que je sais qu'il faut que je fasse ce put*** de shampoing qui dure une plombe à se cailler dans la douche. J'ai une plaque, pas très grande aussi, sur chaque coude (genre psoriasis vraiment pas grand).
Donc si vous cherchez qqun qui souffre comme vous, vous avez un client, parce qu'a 25 ans, etre le cul entre ces 3 diagnostiques peu réjouissant et peu prometteurs surtout, de DS, de psoriasis et de rosacée, on s'inquiete un peu de la suite quoi. Ça, c'était pour la petite histoire. Vraiment navré pour la longueur, mais je crois que cest un passage obligé.

Maintenant si je poste ici, c'est que j'ai vu le post de Riptide, et que je sens qu'il est confronté aux memes pbmatiques que moi, et qu'il a comme moi, la chance de pvr s'informer sur les sites anglophones, qui sont, disons le encore une fois, ds le futur de la dermatologie vis-à-vis de nos dermato français qui se trouvent ds la préhistoire de leur champ d'application. Donc pour info, comme toi Riptide, j'ai tout lu, suivi toute l'affaire "mirvaso" (la derniere fois que je suis allé chez mon dermato, y a peutetre un peu plus d'un mois, j'allais partir, et voilà ty pas que cet enfoiré me dit "attendez j'ai un truc a vous faire essayé" – je sens venir son mirvaso – et ni une ni deux sans que j'ai le temps de dire quoique ce soit, et alors que j'allais lui serrer la main pour dire aurevoir, il me colle sa creme droit sur la pomette, puis sur l'autre. J'ai flippé de ouf en sortant puisque j'avais suivi l'affaire mirvaso que je me demande encore pour qui ça marche.
Voilà, mes maigres connaissances sont à votre disposition, et je précise qu'aujourd'hui je ne prend plus tolexine (je l'ai pris 3 fois : une fois pendant un peu moins de 3 mois, j'ai arrêté et les symptomes sont revenus en 1 semaine ; donc je l'ai repris pendant plus de 5 mois, j'arrete, les symptomes reviennent ; la derniere fois, je le prends 1 mois (ça doit faire 2 semaines que j'ai arreté maintenant), mais cette fois en prenant le catapressan qui réduit effectivement la sensation de flush qui avait réelement apparue en commençant tolexine (tout comme les rougeurs d'ailleurs).

J'ai de nombreuses autres choses à raconter si ça vous interesse parce que mon post est dejà très long, comme le dermato des champs elysée à 100 boules la consulte, qui me dit qu'il ne voit pas de rosacée (normal je suis sous antibio qui gardent les choses au calme, sans pour autant faire disparaître réellement les choses).

Pour finir, et c'etait la premiere raison de mon post, je voulais demander à Riptide où il avait lu que Soolantra aidait aussi la dermite (parce que ce serait vraiment tip top).

Mon rituel soin actuel :

Tous les matins j'enlève le résidu de cicalfate (sauf sur mes pomettes) de mes regions pileuses, avec l'eau micellaire crealine H2O de Biodermer** (boutade). Par un temps je vaporisais de l'eau minerale matin et soir, puis je suis passé au serozinc matin et soir et en fin de compte ça sert plus ou moins à rien – j'ai cru, comme vous, au début...)
Ensuite je mets la creme suivante, de Bioderma tjr : BB creme anti rougeurs, teinte dorée je crois, avec un petit SPF, et c'est encore ce qui marche le mieux pour deux raisons : d'abord ça camoufle et ça fait donc du bien au moral (meme si les éléves de l'etabissement ou je bosse me demande parfois si j'ai mis du fond de teint... GENIAL !), et puis il semblerait que le soleil ne soit plus tellement un ami maintenant, et que plus je m'en protege mieux je me porte. A ce sujet, attention aux camarade dermitiens, le soleil a l'air sympa comme ça, mais en fait je crois qu'il a le mm genre deffet rebond que la cortizone : sur le moment cest genial, quand le bronzage s'en va, c'est encore plus la mer** apres.

le soir, je nettoie ma creme teintée avec la solution micellaire, avant que ma peau n'ait le temps de sécher je mets une creme hydratante de Bioderma, Tolerance plus (je crois cest assez nouveau), avant je mettais Hydreane de Laroche posay quetait peutetre pas mal aussi.
Ensuite je mets cicalfate aux endroits sujets à la DS. TOUS LES SOIRS : VIE DE MER**.
Bref tout çe me semble etre un pis aller, qui maintient les choses mais ne les guerit pas.

Si vous voulez des précisions j'en ai. Pour Riptide : perso depuis que j'ai arrêté Tolexine, je continue Catapressan et je prend de la betaine avant le repas du midi. Le soir, je me contente du catapressan. Pour l'instant (2 semaines depuis l'arret de Tolexine) les boutons ne reviennent pas trop. Les rougeurs qui déforment le visage elles, sont tjr là. Le matin ça va, je suis carement sortable, le soir, je sais pas pk, peut etre a cause ma conso illicite, je suis rouge (en fait je me demande si l'herbe n'a pas le mm effet vasodilatateur que l'alcool).


Derniere precision pour la forme, et pour le coté psy : je suis franchement beau gosse, j'ai un succès de ouf avec ces dames, donc quelque part je devrai me satisfaire de ce bonheur, mais je suis un romantique amoureux de la mm femme depuis 6 ans donc je m'en fous un peu mon succès, je voudrai surtout avoir une peau normal. Et puis la virilité en prend un coup tous les matins, quand je mets ma petite creme teintée de MER** !!!!

Bref, bon courage a tous, je pense que le psy a un effet positif ds la mesure où on se voile la face en se faisant croire qu'on est pas malade. jusqu'au jour où l'angoisse déborde et vous remets ds ce cercle vicieux. Je vous passe bien évidemment toutes les reflexions, si nombreuses, que je me suis faite sur mes expressions du visages, la manière dont je respire, dont je souris, dont je marche, dont je me tiens BREF, la liste est immense, et à la hauteur de mon angoisse.

Bien à vous tous.

PS : Riptide, n'oublie pas de me rep sur Soolantra !

Biz

Des Esseintes
Nouveau

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 03/05/2015
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Mar 05 Mai 2015, 09:13

bah en fait, ton post est intéressant, mais tu n'a -visiblement- entrepris aucune démarche "logique" :

- prise de sang etc.... pour voir les carrences
- exploré la piste alimentaire
- verifier ton rythme de vie ( stress boulot, heure de sommeil, fréquence du sport etc....)
- fait les tests d'allergie
- tester des produits plus naturel que tous ces antibio etc...

Je suis pas sur que le combo antibo + bb créme + tout le bazard, aité été bon pour ta peau.

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Des Esseintes le Mar 05 Mai 2015, 10:29

Salut gazoo, merci pour ta réponse.

Je ne pense pas que l'on puisse dire que je n'ai rien tenté de "logique" dans la mesure où je vais chez un médecin avec un problème : ce dernier pose un diagnostique et me donne un traitement. Je ne dis pas que ça ne m'a pas embêté de prendre tous ces antibios, mais que veux tu ? On te diagnostique une maladie dont on t'explique qu'elle ne se guérit pas (comme la DS) et qu'en plus à terme elle provoque des lésions majeures de la face (genre je vais ressembler à un Arcimboldo). Que fais tu ?? J'ai peu confiance dans la dermatologie et si j'ai moi mm fais des études poussées dans mon domaine, je ne me permettrai pas de faire le taf d'un médecin, ni mm de juger ce qu'il me prescrit dans la mesure où si eux mm ont du mal à comprendre tous les enjeux et toutes les implications de cette maladie, c'est pas moi avec mon diplome de Lettres, qui vais en savoir davantage...
Je n'ai pas refait de prise de sang au moment où l'on m'a prescrit l'antibio, parce qu'une ancienne (pas trop nn plus) avait déjà été faite et montrait que je ne souffrais d'aucune carrence ni de rien du tout d'ailleurs.
La piste alimentaire, on l'explore quant à elle et à mon sens, non pas simplement en éliminant tout d'un coup, mais en observant la réaction de son corps à certains aliments : or après un an d'exploration, je ne suis tjr pas vraiment en mesure de dire quel aliment me nuit plus qu'un autre.
J'ai par ailleurs énormément "vérifié" mon rythme de vie, qui est loin d'être lui-même extremement stressant ; de toute façon je crois qu'il m'en faut peu pour stresser.
Je n'ai pas fait de test d'allergie parce qu'un peu avant l'antibio, mon dermato m'a prescrit du Kestinlyo pdt quelques tps et que ça n'a rien arrangé.
Effectivement, mea culpa, j'accorde peu d'importance aux traitements "naturels" : jusqu'ici et ds mon expérience, les retours sur ce types de produits sont d'une part trop mitigés (et parfois biaisés, je pense aux spameurs) et ne reposent sur aucune donnée scientifique, ou presque.
Je ne suis pas sûr non plus effectivement que l'antibio ait fait un bien fou : il a tout de même fait disparaitre mes boutons, calmé l'inflammation du visage, à défaut des rougeurs, qui elles, m'ont paru se renforcer au cours du traitement.
Enfin, je me permets de répondre à ton dernier message qui ne m'était pas adressé mais pour lequel j'ai une réponse : les retours sur les forums US à propos de Soolantra dégagent 2 grosses tendances, mais le plus positifs à retenir, c'est que pour la grande majorité des retours, il "se passe qqchose". La première tendance est que les gens commencent le traitement et ça marche petit à petit (dès la 2e semaine pour bon nb d'entres eux), avec quelques rechutes parfois (on peut mettre Soolantra de nombreuses semaines d'affilées sans toxicité où effet indésirable trop indésirable) et qui font lentement mais surement disparaitre et les boutons et les rougeurs (certainement par l'action antiinflammatoire de l'ivermectine) ; l'autre tendance est plus mitigée à ceci près que la crème semblent faire disparaître les boutons de tout le monde. Néanmoins, pour cette deuxième tendance, le resultat est imparfait (par exemple des boutons localisés, notamment sur le nez, ne s'en vont pas), ou encore plus frequemment, les rougeurs ne diminuent pas.
Voilà si tu as d'autres questions n'hesite pas Wink

Des Esseintes
Nouveau

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 03/05/2015
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Mar 05 Mai 2015, 21:59

si tu pars du principes que tu ne peux pas faire le taff d'un médecin, ni aucune recherches, et que le naturel n'apporte rien ou pas grand chose, alors ne fait rien.

Pour moi, c'est comme si tu avais des acouphènes d'origine vasculaire, et que l'ORL t'avais prescris cortisone + vasodilatateur en te disant qu'il y a rien d'autre a faire de toute façon. ( ce que font tous les ORL depuis 10 ans soit dit en passant )
C'est pas vrai, on le sait tous ( enfin ceux ayant ce soucis ), et il y a bien des choses a tenter, a faire, sans te mettre en danger, et qui ne coutent pas grand chose.

Si tu le vis suffisamment bien pour ne rien tenter d'autre, ma foi pourquoi pas. Mais si ca te géne réellement, je vois pas ce que tu perds a tester le psylium blond, l'argile verte, l'EPP etc....

Ca a aidé bon nombre de personnes, je vois pas pourquoi il leur faudrait une approbation médicale pour être approuvés par la communauté.

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Des Esseintes le Mer 06 Mai 2015, 18:07

Alors effectivement je part du principe que je ne peux pas faire le taf d'un médecin (enfin je sais pas, le gars a quand mm fait dix ans d'études, ou plus, ça peut pas etre une masquarade totale) ;
Quant aux recherches concernant mes problèmes dermatos et les moyens d'y remédier, naturels ou pas, j'en ai certainement fait presqu'autant que pour mon mémoire de M2.
Enfin, je ne dis pas que les traitements naturels sont inutiles ou presque, et encore moins qu'ils auraient besoin de l'approbation médicale pour être certainement efficaces, je parle de données scientifique qui sont naturellement effectuée davantage quand il s'agit de produit pharmaceutique que quand un mec a dit sur tel forum que ce mettre un doigt dans le cul et le sentir tous les soirs avait guéri sa DS en 2 smaines (je plaisante, le naturel c'est pas QUE se mettre un doigt n'importe où). Je dis juste que je reste méfiant à l'égard de bcp de solutions naturelles, mais en vérité je reste tout aussi méfiant à l'égard des produits médicaux et je n'ai pas pris la décision de prendre ces antibios pendant des mois durant juste sur un coup de tête. Je pourrais néanmoins témoigner sur tel ou tel traitement naturel en ayant moi mm essayé quelques uns : j'ai notamment lu par le passé sur ce mm forum que je consulte depuis près d'une dizaine d'années (comme quoi voilà une preuve que soigner ce genre de maladie prend du temps, et je ne suis pas au bout de mes peines / je place en passant mes félicitations pour les admin et les utilisateurs de ce forum pour avoir su entretenir un tel endroit d'échanges et, je l'espère pour nb d'entre nous, de solutions). j'ai notamment lu donc qu'un type qui se vantait d'avoir fait de longues études sur la biochimie ou que sais-je (que ce type me pardonne s'il me lit, parce que je souhaite rester assez positif à son égard) parlait de l'intérêt d'une supplémentation en vit B6 et promettait pas moins que la guerison (en 2 semaines mm il me semble) de cette foutue DS. Et ben l'année dernière j'ai pris de la vitamine B6 pendant près d'un mois et, sans que je puisse dire si cet apport m'a réellement bénéficier (le soleil de printemps pointait son nez à ce moment), je puis néanmoin dire que j'ai développé la rosacée juste après (mais ça pouvait etre aussi du à ce mm soleil, où au ketoderm gel moussant, que j'evitais un maximum de mettre sur le visage à ce moment, ou à cicalfate, ou à nimporte quoi, ou au hasard !).

Je peux témoigner aussi sur la supplémentation en oméga 3 pour réduire ce fameux désiquilibre inflammatoire 3/6. Aucun effet notable après plus d'un mois. Peut etre faut il en ingurgiter 10x plus que les doses que je prenais ?

Je peux témoigner aussi sur la supplémentation en huile de poisson, dans le mm but que la précdente dailleurs, achetée en magasin bio : une boite entière, plus d'un mois, pas d'effet. Mm remarque que pour la précédente.

Je peux témoigner aussi sur les probiotiques. Plus de 2 mois sans aucun effet. Mm remarque que les précédentes.

Quant à l'EPP, je prévois de tenter bientôt, cet été peut-être, ou peut-être la semaine prochaine.

Je le répète à tous ceux qui liront ceci. B6, omega 3, huile de mon cul ... j'aime etre sarcastique mais je ne pense pas tant de mal que ça du "naturel", ce qui compte c'est comme le dit "imperium" dans un autre post, arrêter d'y penser, et en faire le moins possible, surtout du moment où on a constaté que notre acharnement était infructueux. Les moments où ça va le mieux pour moi, sont les moments où je m'interdis de me regarder dans la glace, et où j'arrete de me regarder, psychiquement, autrement dit, de penser sans arrêt à quoi je ressemble. Je ne dis pas que j'y arrive parfaitement, ça me parait mm très dur, mais c'est un fait : moins je pense à tout ça, mieux je me porte. Et je suis sûr, en ce qui me concerne uniquement cette fois, que le lien psy est assez fort chez moi, après avoir bataillé toutes ces années contre ma peau. Comme si ma peau me permettait de ne pas affronter autre chose, comme je sais pas l'angoisse profonde de la mort et de la mortalité de notre condition, ou tellement d'autre truc, plus ou moins perso, plus ou moins intime. Bref, j'ai la parlote.

^^
Wink

Des Esseintes
Nouveau

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 03/05/2015
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par gazooo le Jeu 07 Mai 2015, 09:42

s'interdire de se regarder dans la glace, et accepter le truc, c'est juste une façon de dire que tu t'avoue vaincu.
Ce qui est fort dommage pour la DS. T'aurais une sclérose en plaque je dis pas, y a effectivement pas grand chose a tenter, mais la tu as une DS, la maladie environnementale par excellence, et par conséquent, celle ou on peut essayer tout et n'importe quoi, avec des résultats totalement différent d'une personne a une autre.

Si tu lis le forum depuis aussi longtemps, tu devrais aussi constater que beaucoup on finalement trouvé leur petite recette, qui leur permet d'avoir une peau plus que correcte.
A vrai dire, même si je lis pas le forum depuis longtemps, j'en ai vu que 2 pour qui c'était en permanence la catastrophe ( et encore, il me semble que Espoir va beaucoup mieux depuis quelques temps )
Tous les autres, n'ont pas réussi a s'en débarrasser, loin de la, mais l'ont plus ou moins bien camouflée.

Pour certains, l'alimentation fait énormement, pour l'arrête de certains produits ( laitier etc...), pour d'autres le sport, pour d'autre l'argile verte etc.... on combine tout ça avec un traitement de d'entretien ( souvent chimique pour la plupart, Créaline DS et ce genre de truc ) et on parvient a un resultat.

C'est pas parce qu'un traitement ne fait pas d'effet miracle, qu'il est inutile.
J'avais lu des articles, comme quoi ceux qui prennaient plus de vit D avaient une meilleure peau ( parmi des dermiteux ), et moi ca ne m'a rien fait. Par contre, la vitamine B6 m'a apporté pas mal de changement.
J'ai essayé d'autre truc, certains ont marché, d'autres non, et d'autre je saurais même pas dire. Quoi qu'il en soit, souvent ca ne coute pas grand chose, c'est bon pour la santé, et ca peut éventuellement aider a la DS ( faire une cure de fruit, manger pas mal de miel, tester l'EPP, ca n'a jamais tué personne )

Bref, si tu acceptes la maladie en l'état, ma foi tant mieux j'ai envie de dire, tu arrives a passer outre. Mais je ne peux m'empêcher de trouver ca dommage, tant il  y a de chose a essayer.

gazooo
Ancien

Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 23/07/2014
Réputation : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Guilmar le Lun 08 Juin 2015, 10:51

Hello,

Je suis moi même un assidu du fameux forum US sur la rosacée et il y a une importante partie consacrée à la DS. Sans vouloir offenser les membres de ce forum, je trouve l'approche des anglo-saxon beaucoup plus scientifique et plus complet (si tu ne link pas une étude, cela ne sert à rien d'avancer des propos).

Pour les différents sujets:

- L'ivermectin vendu sera vendu sous le nom de soolantra et semble avoir un effet contre les demodex et un effet anti inflammatoire. Les retours ont très positifs. Une étude à démontrer sa supériorité face au fameux métrogel / rozex. Cela semble surtout efficace sur les sujets qui ont des P&P (boutons).
- La DS: le miel naturel cru (raw) est beaucoup utilisé mais je préfère les approches de Tom Busby qui recommande Hegor 150 et de faire attention aux crèmes hydratante qui nourrissent la DS.
- Clonidine : est à utiliser toutes les 8h en petite dose, c'est un traitement de choix contre les flush
- beaucoup recommande l'arbre de thé (TTO) contre les stades P&P, cela ne coute pas cher et facile à appliquer (à diluer à 50% avec une autre huile)
- Finacea est aussi très puissant pour les stades P&P
- Doxycycline en petite dose (50mg max / j) ce qui fait qu'il est sub antiobio mais efficace contre les stades inflammatoires.



Guilmar
Nouveau

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/02/2014
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par rakza le Mer 26 Aoû 2015, 10:32

Bonjour,

L'automne approche à grand pas, ainsi que Soolantra.
Dès que quelqu'un à pu s'en faire prescrire, et a pu l'essayer,  je vous serais infiniment reconnaissant si vous pouviez faire un petit feedback Smile

merci

rakza
Nouveau

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/07/2015
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Chrishend le Ven 18 Sep 2015, 16:24

Bonjour,la crème est sortie je viens de la prendre à ma pharmacie 25 euros non remboursée avec une ordonnance du dermatologue je vais commencer par une application le soir pendant 2 mois .cdlt

Chrishend
Nouveau

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 18/09/2015
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DS et rosacée : Même cause. Ivermectine, la solution ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 01:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum