J'aurai sa peau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'aurai sa peau !

Message par Invité le Sam 24 Déc 2005, 17:37

Bonjour à toutes et à tous ! alien

Voici quinze jours, le dermatologue que j’ai (enfin) été consulter pour des problèmes de peau chroniques sur le visage a diagnostiqué une dermite séborrhéique. Aussitôt, une recherche sur le web m’a amené sur ce forum, que j’ai entrepris de parcourir et où j’ai déjà glané des informations très intéressantes. Excellente idée que ce lieu d’échanges, et merci donc à Juggernaut, webmaster de ce forum cheers .

Après cette entrée en matière, je me lance pour une petite présentation.

J’habite Pessac, près de Bordeaux, j’ai 38 ans, je suis du genre masculin (contrairement à ce que peuvent laisser penser mon pseudo et mon avatar), et je suis fonctionnaire ( Neutral désolé !). Voilà pour le cadre général.

Depuis la puberté, j’ai toujours eu des problèmes de peau sur le visage. Cela a commencé vers 16 ans avec une poussée d’eczéma autour de la bouche, de chaque côté du nez, autour des yeux… Avec surinfection par staphylocoque doré. Le tout à un âge où ce n’était vraiment pas facile à vivre. Après plusieurs mois de divers traitements qui ont engendré un œdème allergique, c’est un dermatologue hospitalier qui m’a sorti d’affaire, en quinze jours seulement, et grâce à la cortisone. A ce sujet, je tiens à dire en passant (et je parle d’expérience) que tous les dermato ne se valent pas, et que les bons sont plutôt rares.
A 30 ans, pour la première fois, j’ai connu une poussée d’acné, très embarrassante évidemment à cet âge ( affraid ), mais efficacement soigné par le même dermato.
J’ajoute également, toujours pour brosser le tableau, que je suis sujet depuis la puberté à des problèmes de cuir chevelu : pellicules, démangeaisons, irritations, rougeurs, suintements... Pour info, je recommande l’utilisation du shampoing Stiprox, les laboratoires Stieffel, avec lequel, en application d’entretien une à deux fois par semaine, je suis parvenu à éliminer ces soucis.

Bref, j’en viens à la dermite seborrhéique — que je peux nommer ainsi seulement depuis quinze jours.
Cela a commencé il y a approximativement deux ans : rougeurs dans les plis puis sur les aisselles du nez, gagnant de plus en plus vers les joues de chaque côté ; rougeurs également sur le front, en forme de triangle dont une pointe est orienté vers le bas entre les sourcils ; enfin, mêmes symptômes sur les tempes, remontant dans le cuir chevelu. Ces rougeurs étaient constantes, mais avec des poussées éruptives périodiques, de plus en plus rapprochées, suivies d’une période de rémission (la peau formant alors de petites pellicules sèches). Les rougeurs avaient également tendance à ressortir nettement en deux occasions : après lavage du visage (et pourtant j’utilise un gel sans savon), particulièrement au sortir de la douche, et, plus gênant, en public, de manière instantanée, lors d’un stress intense Embarassed (par exemple, coup de colère "rentrée" Evil or Very Mad ).
Bien entendu, j’en suis venu à entretenir un complexe, qui n’arrangeait sans doute rien. En me regardant dans le miroir, j’avais l’impression de voir des stigmates d’alcoolisme !
Seules les expositions au soleil parvenaient à calmer le jeu.
Enfin, je me suis décidé à aller consulter un dermato, qui a tout de suite diagnostiqué la chose. Il m’a expliqué que cette dermite était liée à un excès de sebum et une levure présente naturellement sur la peau, ce qui fait qu’il n’y a pas vraiment de traitement curatif définitif, mais qu’un traitement adapté permettait cependant d’en juguler les effets.
Il m’a également indiqué que l’état psychologique (stress) y était aussi pour quelque chose, ce dont je me doutais bien. Car, en portant un regard rétrospectif sur tout cela, je constate que ces symptômes sont apparus à une période d’état général déprimé suite à un changement de mes conditions professionnelles (stress, démotivation, "baisse de régime", sommeil perturbé, etc.).

Bon, pour une présentation, je m’aperçois que je n’ai pas vraiment fait dans la brièveté (je suis bavard ! silent ).

Et j’oubliais le traitement : Lithioderm 8 % + Créaline AR (Bioderma) matin et soir.
Résultats très satisfaisant : les rougeurs se sont très nettement atténuées, voire ont disparu en certains endroits, et je n’ai plus de crises éruptives.
Hormis ce traitement prescrit par le dermato pour deux mois, j'utilise et recommande le gel nettoyant sans savon Cleanance (Eau thermale Avène) et Sébium H2O (Bioderma), un grand classique des peaux à problèmes.
Je croise les doigts pour l’avenir, et je compte bien m’inspirer des conseils que je trouverai sur ce site pour lui faire sa peau, à la DS.

Bon courage à tous ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aurai sa peau !

Message par Wyrow le Dim 25 Déc 2005, 12:43

Salut à toi voisin !
avatar
Wyrow
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : La Campagne Iséroise ;)
Date d'inscription : 04/02/2005
Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://dermite-seborrheique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum